Les conditions à remplir pour souscrire à une assurance prêt immobilier

Le 25 juin 2021 par Sophie Faubers | Reply

assurance immobilier

Bien qu’elle ne soit pas légalement obligatoire, l’assurance de prêt immobilier est une sécurité exigée par tous les organismes prêteurs. Cette assurance garantit le remboursement du prêt en cas de décès, d’invalidité ou bien de perte d’emploi du souscripteur. Si les établissements qui vous proposent un crédit ajoutent toujours une proposition d’assurance de prêt à leur offre, rien ne vous oblige à l’accepter. Il est vivement conseillé de faire un comparatif du marché pour s’assurer que vous ne disposez pas de solutions alternatives plus intéressantes. C’est là où le courtier en assurances est indispensable.

Les courtiers comme Vousfinancer.com sont des interlocuteurs incontournables pour sonder le marché et dénicher des offres plus adaptées à vos besoins. En effet, il est très difficile pour le néophyte de sélectionner un contrat car les présentations des formules, la technicité du vocabulaire utilisé et la grande variabilité des garanties sont bien souvent hors de portée des profanes. Mais avant toute chose, il faudra examiner les conditions à remplir pour souscrire à une assurance prêt immobilier. C’est ce que nous faisons pour vous dans cet article, et en détail.

Pourquoi souscrire à une assurance de prêt immobilier ?

Lorsqu’un organisme de prêt alloue une grosse somme à un individu, il prend un risque conséquent et préfère donc toujours assurer ses arrières par l’intermédiaire d’un tiers. C’est ainsi que tous les établissements de prêt, sans exception, conditionnent l’accès au prêt immobilier à la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur incluant certaines garanties, même si la situation du demandeur, en termes de revenus, de taux d’endettement ou d’état de santé, est déjà bien étudiée au préalable. Tout demandeur de crédit est donc obligé de se plier à cette règle du marché.

Par ailleurs, celui qui fait la demande d’un crédit à un instant T dispose de certaines ressources, de revenus et d’une situation particulière au moment de s’engager dans le remboursement d’un crédit. Néanmoins, la vie est chose capricieuse et il peut arriver un coup dur à n’importe qui, même au plus précautionneux d’entre nous. Souscrire à une assurance prêt immobilier, surtout si vous avez pu bénéficier des services d’un courtier expert comme Vousfinancer.com est donc toujours une garantie sur l’avenir et une assurance que vous ne vous endetterez jamais au-dessus de vos capacités.

prêt immobilier

L’âge et la santé, des critères incontournables pour votre assurance de prêt

Les conditions pour souscrire à une assurance prêt immobilier sont comme les garanties exigées par les établissements de prêt, elles varient en fonction des organismes. Là encore, bien comparer est essentiel pour être sûr de bénéficier d’une formule qui correspond à votre profil. Sachez par exemple que si l’âge minimum requis pour souscrire à une assurance de prêt est fixé à 18 ans, la loi ne prévoit aucune limite haute. Cependant, dans les faits, beaucoup d’établissements refusent de proposer un contrat d’assurance prêt immobilier aux personnes âgées de plus de 65 ans.

Par ailleurs, si l’âge n’est pas toujours inclus dans les préoccupations des assureurs, l’état de santé lui l’est à chaque fois. Avant de proposer un contrat d’assurance prêt immobilier, les compagnies demandent aux candidats de remplir un questionnaire médical. Celui-ci implique notamment de fournir des dates et des précisions sur les éventuelles opérations subies, les antécédents familiaux, les affections diverses, les arrêts de travail ou encore les traitements suivis. Et en fonction des réponses, certains dossiers seront refusés. Sur ce blog, vous trouverez plus d’informations sur vos droits et vos obligations.

Quelles sont les pratiques pouvant mener à un refus d’assurance de prêt immobilier ?

Sachez en outre que le questionnaire qui vous sera remis au moment de souscrire à une assurance prêt immobilier comportera aussi une partie dédiée aux activités que vous pratiquez. En effet, certaines d’entre elles sont considérées par les assureurs comme des facteurs de risques supplémentaires qui pourront là encore mener à un refus d’assurance. Ces pratiques peuvent concerner des sports, des professions ou bien des séjours dans certains pays spécifiques.

En termes de sport, ce sont les statistiques fournies par les fédérations elles-mêmes qui déterminent le facteur de risque notamment celles concernant la mortalité ou l’invalidité. Les professions à risque, comme les pompiers ou les militaires sont elles aussi potentiellement génératrices de refus d’assurance. Sachez enfin que c’est souvent le contexte politique, la qualité d’accès aux soins ou encore le taux de criminalité de son pays qui empêchera un résident expatrié de souscrire à une assurance prêt immobilier.


Rubrique : Assurance, mutuelle et assurance vie

Laissez un commentaire