LE GUIDE POUR CHANGER DE BANQUE





Vous cherchez à changer de banque, à faire un emprunt pour economiser en frais, à changer d’assurance ou à ouvrir un compte bancaire et pour cela vous vous renseignez sur les offres qui existent et qui proposent par exemple des moyens de paiements comme les cartes de débit ou de crédit ou alors de souscrire à un crédit à la consommation ? Notre guide de la finances, des assurances et des banques va donc vous aider à y voir plus clair et à trouver l’entreprise qui répondra spécifiquement à vos moyens et à vos besoins.




Comment faire pour changer de banque

Pour faire votre choix, avant de changer de compte bancaire, il vous faut savoir tout d’abord qu’il y a divers types de banques. Il y a les deux principales : la banque d’investissement, limitée aux activités de marché des capitaux et qui sont réservées aux grosses entreprises et aux grosses fortunes (qui peuvent aussi profiter des banques privées, qui gèrent les actifs de particuliers excessivement fortunés pour leurs investissements privés) qui ont besoin d’avoir un axé facile aux marchés financiers et de profiter de services bancaires spécifiques aux entreprises.

Et il existe la banque commerciale traditionnelle, dite de détail, qui concernent les PME et PMI, les professions libérales ainsi que particuliers (individus et familles).

Ces dernières, les banques de détail, sont des entreprises qui sont en charge de l’ouverture d’un compte bancaire, de gérer et surveiller les comptes courants, les échanges de chèques, sont en charge de la gestion des paiements via les divers services de transactions et méthodes de règlements, de virements ou de transferts. Elles se chargent aussi d’effectuer des avances, des prêts et des investissements.

Bien qu’il existe des banques d’État, la grande majorité de ces entreprises sont privées. Elles sont contrôlées et réglementées dans la plupart des pays du monde mais, bien qu’elles facilitent le développement économique, leur objet est de faire du profit en faisant fructifier les biens et les ressources et prélevant des intérêts et divers frais comme les frais de transactions, d’opérations bancaires et de conseils financiers liés aux investissements. D’où la nécessité de bien choisir sa banque et de bien gérer ses ressources afin de ne pas accumuler une dette trop excessive via des crédits faciles.





D’autant qu’ils font tout pour, en devenant peu à peu des guichets uniques qui proposent de nombreux services tels que des assurances, des téléphones, la sécurisation de l’habitat par des systèmes d’alarme. Tout ceci afin d’augmenter le plus possible leur rentabilité. Il faut donc être vigilant et opter pour une entreprise fiable et sérieuse. Qui fait son travail sans s’éparpiller à vos dépens, et le fait bien. Ce guide est là pour vous aider dans ce but.

Changer de banque

Mais il existe d’autres types de banques par exemple :

La banques en ligne / direct : présentent uniquement sur Internet la la banque en ligne virtuelle n’ont pas d’agences. Toutes les demandes, les transactions et les opérations s’effectuent depuis un ordinateur ou depuis un téléphone mobile ou une tablette. Il est néanmoins parfois possible, avec certaines de ces banques, d’avoir aussi un conseiller financier attitré. Un humain qui sera joignable par mail ou par téléphone afin de vous aiguiller et vous conseiller. Mais aucunement en tête à tête. C’est un bon choix quand on n’a pas vraiment besoin d’une proximité avec son banquier car, du fait qu’il n’y a pas d’agence, les frais sont souvent beaucoup moins importants. Et elle propose bien sur l’ensemble des services des banques classiques telles que les systèmes de paiements, les divers produits d’épargne, les offres de crédits et les assurances. Et ceci aussi bien pour les particuliers, les professions libérales que pour les petites et les moyennes entreprises. Ce service en ligne se développe de plus en plus car il répond strictement aux besoins et demandes de la nouvelle génération. C’est donc la branche bancaire qui s’est le plus développée ces 15 dernières années, tout comme le secteur du financement par le crowfunding qui permet, grâce à Internet via un financement participatif de soutenir le financement de projets de façon mutualisé et directement auprès de l’investisseur.




La banque offshore : ce sont des entreprises bancaires qui sont situées dans des pays à très faible fiscalité et réglementation. Cela peut-être en Europe, à Monaco, en Andorre ou au Luxembourg ou bien à l’autre bout du monde, dans les iles des Bahamas par exemple. Ces nombreuses banques offshores sont, de façon générale, des banques privées, donc qui ne sont pas ouverte à tous les patrimoines. Elles permettent facilement, et sans payer beaucoup d’impôts, d’ouvrir un compte à l’étranger en vue d’investissements, parfois, entre autre …

La banque d’investissement : ce sont des banques spécifiques aux entreprises afin d’investir dans celles-ci soit directement (par le biais de crédits) ou via le marché boursier et obligataires. On compte dans celles-ci les entreprises de fusions et acquisitions, de gestion et des placements boursiers. Elles sont souvent source de financement des grosses entreprises déjà en place sur le marché, contrairement par exemple aux business angels et les entreprises de capital-risque, qui vont plutôt investir dans nouvelles entreprises.

La banque de développement communautaire : ce sont des banques qui proposent des services financiers et de crédit à des populations ou des marchés qui sont mal desservis ou qui n’ont strictement aucun intérêt pour des banques à but lucratif. Elles se chargent alors du développement de la région visée, souvent via des micros crédits (par exemple pour une population de paysans afin de se développer).

La banque coopérative de crédit : les coopératives ont un but non lucratif et sont la propriété de l’ensemble des clients, c’est-à-dire les déposants. La plus part du temps elles proposent une éthique et des offres à des taux plus favorables que les banques classiques, qui elles sont but lucratif. En règle générale l’adhésion est limitée aux employés d’une entreprise, aux résidents d’une zone définie ou à des membres d’organisations.

La banque éthique : ce sont des banques, de développement relativement récent, qui donnent la priorité à la transparence de toutes les opérations envers leurs clients et font uniquement ce qu’ils considèrent juste pour être des services bancaires et des investisseurs socialement responsables. La banque éthique fera ses opérations, non pas en suivant une éthique universelle, mais suivant leur éthique. QU’elle soit politique, religieuse, sociale …

Après avoir découvert les divers types de banques, vous savez un peu plus vers quel type d’entreprise vous tournez. Mais avant de commencer à visiter nos pages de présentation des banques, nous vous invitons à bien lire le glossaire qui est ci-dessous et qui vous présente les divers services que vous rencontrerez dans nos pages. Ceci afin de bien comprendre de quoi il s’agit et être en mesure de bien faire votre choix.


Changer de banque : y a-t-il des frais ? par Dailymotion / BFM / L’Express

Pour changer de banque, que doit on vérifier :

Vous cherchez à avoir le plus d’informations possible avant de changer de banque ? Vous avez bien raison car il faut savoir que les banques proposent différents canaux pour accéder à leurs services bancaires. Il vous faut vérifier que le services que vous voulez souscrire propose biens les produits qui vous sont nécessaires. vous vous demandez comment changer de banque ? Il faut faire le point sur vos besoins et vérifiez tous ces points :

Un banquier : c’est un professionnel qui exerce une activité bancaire. Il a la charge de la surveillance des comptes courants de l’ensemble de ses clients, du décaissement ou de l’encaissement de leurs chèques. Mais force est de constater que, dans les banques, il y a de moins en moins de banquiers, et de plus en plus de vendeurs d’assurances (d’où le nom donné à certaines de bancassurance) et de téléphones portables …

Un service bancaire en ligne : similaire aux services mobiles c’est le fait d’utiliser les services de sa banque directement sur Internet. Cela peut-être via un téléphone, une tablette ou un ordinateur portable ou fixe. La connexion web donnait accès à l’ensemble des services de sa banque et permet d’effectuer une grande partie des opérations nécessaire à la gestion de ses comptes et de son patrimoine. Cela peut être utilisé pour faire un virement à un proche, pour demander le renouvellement de chéquiers ou pour veiller à ne pas dépasser son minium autorisé.

Un service bancaire web mobile : leurs développements sont fulgurants car c’est une méthode d’utilisation pratique de son téléphone mobile (iPhone, BlackBerry ou Android de Google) pour effectuer des opérations et transactions bancaires. Car ces services bancaires mobiles, via des applications à mettre en place sur le smartphone ou accessibles par le web mobile, sont des systèmes qui permettent aux clients d’une institution financière d’effectuer efficacement et rapidement un certain nombre de transactions financières via l’appareil mobile (un téléphone mobile souvent, mais cela peut-être aussi une tablette). A noter que les services bancaires mobiles diffèrent des paiements mobiles, qui impliquent l’utilisation d’un appareil mobile pour payer des marchandises ou services, et ceci soit au point de vente, à distance. Tout cela se passe sur des espaces web ultras sécurisés, accessibles par divers mots de passe et clés qu’on reçoit généralement par sms.

Centre d’appels /call center : utilisés principalement par les banques en ligne, c’est un lieu centralisé utilisé afin de recevoir ou faire suite aux nombreuses demandes des clients de la banque qui désirent avoir un conseil spécifique par téléphone, pour des demandes qu’ils ne peuvent exprimer par mail ou sms. Ces centres sont mis en place pour plus d’efficacité et permettre une plage horaire de contact plus étendu dans la mesure où les clients contactent l’entreprise bancaire de plus en plus tard et notamment le week-end, et ceci par téléphone, mail, chat en ligne mais aussi par fax et MI / messagerie instantanée.

Service bancaire par téléphone : c’est un service qui permet aux clients d’effectuer des opérations ou des transactions par téléphone, sans avoir besoin de visiter une succursale ou une agence de banque ou d’aller à un guichet automatique. Ces services bancaires par téléphone peuvent proposer sur une plage horaire plus longue que les heures d’ouverture. Certaines institutions financières offrent proposent notamment le service sur une base de 24 heures.

La vidéoconférence bancaire : c’est le fait d’effectuer des consultations de professionnels bancaires en vue de conseils ou de transactions bancaires, et ceci en contact via une connexion audio et vidéo à distance (par exemple par Skype). Pour le moment elle est encore peu usitée en Europe, mais elle est amenée à se développer.

Des distributeurs automatiques : ce sont des guichets automatiques, qu’on trouve dans les agences bancaires ou sur leurs façades. Ils permettent aux clients d’une institution financière d’accéder à leurs dépôts bancaires ou comptes de crédit afin d’effectuer diverses opérations comme des transactions financières, de demandes de billets de banque, des dépôts de cash ou de chèques, et ceci grâce à leur carte bleue et sans la nécessité d’un caissier humain.

Les produits que propose une banque suite à un changement de compte bancaire :

Pour changer de banque sachez que si vous voulez ouvrir un compte dans une banque de détail comme Le Crédit agricole, BNP Paribas ou Banque Populaire, il vous faut aussi être vigilant en amont sur ce que propose cette entreprise financière, sur les produits disponibles et sur les tarifs de ses offres. Sachant que la plupart des banques proposeront les services, qui sont vraiment la base : comptes courants (compte-chèques et transactionnel), compte d’épargne ou de dépôt, compte bourse ou du marché monétaire, chéquiers, carte bancaire (carte bancaire, carte de crédit, de paiement, de retrait ou de débit pour guichet automatique), prêt personnel (crédit à la consommation, habitation, voiture …). Une fois que vous avez prit cela en compte, vous avez toutes les infos pour faire votre démarche pour changer de banque.