Quelle est la rémunération d’un agent immobilier indépendant ?

Le 21 juillet 2022 par Sophie Faubers | Reply

agent immobilier indépendant 

L’agent immobilier joue un important dans les transactions immobilières, que ce soit lors d’une vente ou dans la location. Il joue d’intermédiaire entre le propriétaire et le locataire ou l’acheteur. Son intervention est payante bien évidemment. Ainsi l’agent immobilier touche-t-il ?

Ce qu’il faut savoir sur la rémunération d’un agent immobilier

La rémunération d’un agent immobilier est une question assez complexe puis que cela dépend de son statut juridique. Un agent indépendant gagne sa vie par commission. En d’autres termes, il touche un pourcentage de toutes les transactions immobilières qu’il a effectuées. Il conduit lui-même son mandat immobilier. Les VRP quant à lui touchent un salaire de base et perçoivent également des commissions après la conclusion des opérations immobilières. Le VRP ne peut pas choisir lui-même ses clients, contrairement à l’indépendant. Ses commissions varient entre 2 % à 30 % des honoraires perçus. Ses revenus sont moins importants que ceux d’un indépendant, mais il profite d’une stabilité professionnelle.

Pourquoi il y a une différence de rémunération ?

L’agent immobilier qui intervient pour en agence immobilière touche un salaire fixe. Cela sera évalué en fonction de l’agence qui l’engage, de ses études et de ses années d’expérience. En ayant une licence ou un Master, il peut toucher un certain niveau de rémunération. La nature des missions peut également avoir un impact sur les rémunérations que l’agent perçoit. De plus l’agence ou l’agent lui-même est libre de fixer sa rémunération selon la réglementation de 1987. Il peut donc faire le choix entre la rémunération forfaitaire (réception d’une somme fixe ou préfixes peu importe le prix de vente ou du loyer) ou une rémunération proportionnelle (paiement sous forme de pourcentage de la vente ou des loyers annuels).

salaire agent immobilier indépendant

Des honoraires définis par la concurrence

Avec la loi Hoguet, la rémunération perçue par l’agent immobilier diffère s’il a conclu une vente on location immobilière. Il n’est pas rémunéré que si transaction immobilière ne soit conclue. S’il intervient en tant qu’indépendant, il doit réaliser toutes les étapes de la vente pour pouvoir toucher sa commission. Cependant, ni l’agent lui-même ni l’agence ne peut fixer son taux de rémunération au-delà de la concurrence. La commission d’agence est fixée à environ 3,5 % de la vente d’un bien à 500 000 euros, ses honoraires seront estimés à environ 17 500 euros. En ce qui concerne la location, les honoraires sont fixés entre 11 et 15 euros TTC par m².

Des revenus limités aux résultats de l’agent et/ou de l’agence

En moyenne, un agent immobilier touche 32 446 euros bruts annuelle s’il est non-cadre et environ 51 415 euros pour un cadre. Cependant, ces chiffres peuvent varier selon les résultats obtenus. La rémunération peut être nulle si aucune vente n’est effectuée durant le mois. Une rémunération de 20 000 euros mensuels peut être comptabilisée si deux transactions sont effectuées en un mois.

Seuls les négociateurs en immobilier profitent d’une rémunération plus stable. Ils agissent en effet en tant que salariés et collaborateurs. Ils interviennent dans le domaine de négociations d’achats et de ventes. Ils peuvent donc jouir d’une rémunération équivalente à treize fois les SMIC grâce à leur convention collective.


Rubrique : Economies, vie et finance personnel

Laissez un commentaire