Quelle est la rémunération d’un agent immobilier indépendant ?

Le 21 juillet 2022 par Sophie Faubers | Reply

agent immobilier indépendant 

L’agent immobilier joue un important dans les transactions immobilières, que ce soit lors d’une vente ou dans la location. Il joue d’intermédiaire entre le propriétaire et le locataire ou l’acheteur. Son intervention est payante bien évidemment. Ainsi l’agent immobilier touche-t-il ?

Ce qu’il faut savoir sur la rémunération d’un agent immobilier

La rémunération d’un agent immobilier est une question assez complexe puis que cela dépend de son statut juridique. Un agent indépendant gagne sa vie par commission. En d’autres termes, il touche un pourcentage de toutes les transactions immobilières qu’il a effectuées. Il conduit lui-même son mandat immobilier. Les VRP quant à lui touchent un salaire de base et perçoivent également des commissions après la conclusion des opérations immobilières. Le VRP ne peut pas choisir lui-même ses clients, contrairement à l’indépendant. Ses commissions varient entre 2 % à 30 % des honoraires perçus. Ses revenus sont moins importants que ceux d’un indépendant, mais il profite d’une stabilité professionnelle.

Pourquoi il y a une différence de rémunération ?

L’agent immobilier qui intervient pour en agence immobilière touche un salaire fixe. Cela sera évalué en fonction de l’agence qui l’engage, de ses études et de ses années d’expérience. En ayant une licence ou un Master, il peut toucher un certain niveau de rémunération. La nature des missions peut également avoir un impact sur les rémunérations que l’agent perçoit. De plus l’agence ou l’agent lui-même est libre de fixer sa rémunération selon la réglementation de 1987. Il peut donc faire le choix entre la rémunération forfaitaire (réception d’une somme fixe ou préfixes peu importe le prix de vente ou du loyer) ou une rémunération proportionnelle (paiement sous forme de pourcentage de la vente ou des loyers annuels).

salaire agent immobilier indépendant

Des honoraires définis par la concurrence

Avec la loi Hoguet, la rémunération perçue par l’agent immobilier diffère s’il a conclu une vente on location immobilière. Il n’est pas rémunéré que si transaction immobilière ne soit conclue. S’il intervient en tant qu’indépendant, il doit réaliser toutes les étapes de la vente pour pouvoir toucher sa commission. Cependant, ni l’agent lui-même ni l’agence ne peut fixer son taux de rémunération au-delà de la concurrence. La commission d’agence est fixée à environ 3,5 % de la vente d’un bien à 500 000 euros, ses honoraires seront estimés à environ 17 500 euros. En ce qui concerne la location, les honoraires sont fixés entre 11 et 15 euros TTC par m².

Des revenus limités aux résultats de l’agent et/ou de l’agence

En moyenne, un agent immobilier touche 32 446 euros bruts annuelle s’il est non-cadre et environ 51 415 euros pour un cadre. Cependant, ces chiffres peuvent varier selon les résultats obtenus. La rémunération peut être nulle si aucune vente n’est effectuée durant le mois. Une rémunération de 20 000 euros mensuels peut être comptabilisée si deux transactions sont effectuées en un mois.

Seuls les négociateurs en immobilier profitent d’une rémunération plus stable. Ils agissent en effet en tant que salariés et collaborateurs. Ils interviennent dans le domaine de négociations d’achats et de ventes. Ils peuvent donc jouir d’une rémunération équivalente à treize fois les SMIC grâce à leur convention collective.

Devenir negociateur immobilier est-il une bonne alternative au métier d’agent immobilier ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que même si de plus en plus de français s’intéressent au domaine de l’immobilier, peu de personnes font l’effort de s’intéresser aux différents métiers possibles… En effet, on pourrait avoir tendance à penser que seul le métier d’agent immobilier est aujourd’hui possible, alors qu’il y a toute une variété de métiers possibles et imaginables dans le domaine de l’immobilier ! Bien évidemment, il ne s’agit ici pas d’inventer votre propre métier, même si certains peuvent avoir cette envie…

En revanche, il se trouve qu’en faisant quelques recherches ici et là sur le web, vous pourriez rapidement vous rendre compte qu’il est préférable pour vous de devenir negociateur immobilier, et non un simple agent immobilier. Bien que cela puisse paraître assez commun pour certains d’entre vous, il faut noter que certains agents immobiliers ne sont pas toujours doués pour devenir de bons négociateurs immobiliers, et c’est aussi le cas pour certains négociateurs immobiliers qui ne feront pas de bons agents… Ainsi, on peut donc dire que devenir négociateur immobilier à la place d’agent immobilier peut s’avérer être une très bonne alternative, mais cela dépend finalement de votre profil précis…

Pourquoi devenir négociateur immobilier ?

Autant le dire tout de suite, le métier de négociateur immobilier n’est pas du tout fait pour tout le monde ! Ainsi, il arrive parfois que certains agents immobiliers se retrouvent dans des situations où ils apprécient parfois faire des visites, et rechercher des biens immobiliers pour leurs clients, mais ils ne sont pas du tout doués dans le domaine de la négociation immobilière !

A l’inverse, si vous n’appréciez pas vraiment chercher des maisons ou des appartements pour vos clients potentiels, mais que vous vous intéressez plutôt à la négociation, alors ce métier est fait pour vous ! Concrètement, comme vous pouvez vous en douter, il se trouve qu’un agent qui se présente plutôt comme un négociateur immobilier va être bien plus attentif et regardant sur le prix d’un bien immobilier à acheter ou à vendre. Ainsi, il pourra très clairement en profiter pour cibler les avantages et les inconvénients d’une maison ou d’un appartement en vente ou à l’achat : une aubaine pour les vendeurs ou les acheteurs qui veulent pouvoir tirer le meilleur d’un logement ! Il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans ce métier, si celui-ci vous convient…


Rubrique : Economies, vie et finance personnel

Laissez un commentaire