Que faut-il savoir avant de consulter un avocat ?

Le 18 juillet 2022 par Sophie Faubers | Reply

consultation avocat

Généralement, plusieurs personnes pensent que le recours à un avocat est conditionné par la culpabilité. Ce n’est pas vrai. Que vous soyez coupable ou innocent, cet auxiliaire de justice est très utile pour vous. Mais pour être satisfait, il existe des informations que vous devez avoir.

Voici les essentiels à connaitre avant de consulter ce professionnel du droit.

Sa réputation

La réputation est un gage de confiance. Pour cela, il est important de s’intéresser à ce point capital avant de consulter l’avocat. Pour commencer, si plusieurs personnes vous recommandent un professionnel du droit, c’est un bon signe. En outre, la quasi-totalité de ces experts a aujourd’hui un site web.

Ce dernier vous permettra également de mieux vérifier la notoriété d’un avocat. Ici, il convient de voir si sa plateforme est référencée par les moteurs de recherches et de lire les témoignages qui y figurent. Par ailleurs, pour avoir plus de certitude sur la notoriété de ce spécialiste, vous pouvez voir s’il est présent sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn, Facebook, Twitter, etc.

Sa spécialité

Vous ne pouvez pas décider de consulter un avocat au hasard. Comme les médecins, ce sont des professionnels qui sont aussi spécialisés. Alors il convient de s’assurer que celui que vous êtes sur le point de rencontrer est spécialisé pour votre affaire. En effet, tous les secteurs sont en perpétuelle évolution et celui du droit n’en est pas épargné.

Pour cela, il faut que le professionnel soit informé des derniers développements ainsi que les nuances juridiques qui sont applicables à votre problème. C’est une connaissance très importante qui influence la finalité de votre affaire. Par exemple, s’il s’agit d’une affaire juridique liée aux relations publiques, il vous faut un avocat en droit public.

performance avocat

Ses performances

En amont de toute consultation, il est important de s’informer sur les performances de l’avocat. En effet, il faut que ce dernier ait le niveau d’expérience approprié. Il vous faut en réalité un spécialiste qui a fait ses preuves pour votre affaire. Ses performances vous garantiront qu’il est en mesure de vous satisfaire. Ceux-ci s’évaluent généralement par l’ancienneté, les résultats antérieurs, le nombre de problèmes résolus, etc.

En réalité, un avocat expérimenté maitrise mieux les adversaires ainsi que tous ceux qui sont inclus dans une affaire. Cette expérience est également accompagnée d’une sagesse et d’une perspicacité qui permet à l’expert d’effectuer une évaluation approfondie des risques. D’où l’aboutissement au développement des stratégies gagnantes. Aussi, cela lui permet de vous diriger dans les contours de la procédure judiciaire sans crainte.

Ses tarifs

Pour finir, vous devez aussi connaitre les honoraires d’un avocat avant la consultation. Généralement, les tarifs d’un professionnel varient en fonction de plusieurs critères à savoir :

  • La notoriété du cabinet ;
  • La situation financière du client ;
  • L’envergure de l’affaire ;
  • Les frais externes ;
  • Les frais de fonctionnement.

En outre, retenez qu’il n’existe aucune loi qui encadre la fixation des honoraires d’un avocat. Cela signifie que ce dernier est libre de procéder comme il souhaite en matière de rémunération. Toutefois, il peut avoir une exception lorsque le client profite d’une aide juridictionnelle totale. De même, les honoraires d’un professionnel du droit sont fixés selon un barème précis lorsqu’il s’agit d’une saisie immobilière. Cette dernière peut s’inscrire dans le cadre d’une vente aux enchères, d’une sûreté judiciaire ou d’un partage.


Rubrique : Droit fiscal, lois et avocat

Laissez un commentaire