Astuces pour financer un bien immobilier

Le 5 décembre 2022 par Sophie Faubers | Reply

bien immobilier

Un investissement dans un bien locatif peut être financé en espèces. Dans ce cas, payez le bien, le louez et percevez le loyer. Pour effectuer cette opération, vous avez besoin des fonds nécessaires. Lorsque vous achetez une propriété et que vous la mettez en location, vous percevez un loyer. Ceux-ci augmentent vos revenus et sont donc imposables. Une autre option consiste à miser sur le crédit, une stratégie gagnante en termes de rentabilité et de fiscalité. Les assurances décès et invalidité sont le plus souvent associées aux hypothèques, cette option est donc également un soulagement.

Une bonne raison d’investir dans le crédit

  1. Intérêts sur le prêt, La souscription d’un crédit immobilier reste le meilleur moyen de financement d’un bien immobilier. Le crédit est un effet de levier. Cela vous permet de devenir propriétaire de biens difficiles à payer en espèces. De cette façon, vous pouvez financer votre logement tout en investissant simultanément votre argent dans d’autres médias. Attention, l’immobilier locatif est le seul investissement pouvant être financé par un emprunt. Pour acheter des actions, les banques ne vous prêteront pas d’argent…
  2. C’est un investissement rentable. Deuxième bonne raison de financer un investissement immobilier locatif à crédit : Le taux d’intérêt des emprunts est généralement inférieur au rendement locatif brut de l’investissement immobilier. L’ajout du rendement de l’investissement au rendement locatif donne un rendement net total supérieur au coût d’emprunt. En termes simples, vous êtes le bénéficiaire. Un autre facteur positif est que les taux d’intérêt sont actuellement inférieurs à l’inflation.
  3. Optimisation de la fiscalité: Les intérêts du prêt peuvent être déduits du loyer lorsqu’ils sont facturés à des fins fiscales. Par conséquent, l’assiette fiscale est réduite et la fiscalité est optimisée. Cette opportunité intéressante est ouverte aux investisseurs en appartements locatifs non meublés et meublés. De plus, les prêts hypothécaires sont le plus souvent associés à une assurance décès et invalidité pour protéger votre entreprise. Si vous décédez malheureusement, votre famille peut conserver la propriété et continuer à percevoir le loyer.
  4. Assurance-crédit : Membres de la famille à protéger. Un autre argument est nécessaire : la sécurité. Comme la plupart des crédits immobiliers, les prêts destinés à des investissements locatifs sont assortis d’une assurance décès et invalidité. Prendre en charge les remboursements de prêt en cas de décès, de perte totale d’autonomie ou d’invalidité permanente. Sa famille est protégée. Elle entretient des appartements locatifs et perçoit les loyers. Il assure son avenir. Il n’est pas nécessaire de signer un accord bancaire prêteur. Les coûts peuvent être réduits en faisant appel à une autre compagnie d’assurance, un soi-disant agent d’assurance. Enfin, les primes d’assurance-crédit effectivement versées sont déduites du loyer pour les locations vides et meublées afin d’optimiser la fiscalité.

financement immobilier

Choisir le financement pour le bien immobilier

Il existe deux types de crédit pour l’investissement locatif:

  1. Crédit amortissable: Rembourser le principal et les intérêts en même temps. Cette formule est réservée aux investisseurs plus traditionnels ou moyennement imposés. Dans les prêts amortissables, les remboursements de capital sont étalés dans le temps. Les mensualités comprennent le capital et les intérêts, ainsi que l’assurance décès et invalidité. Vous payez plus d’intérêts au début du prêt. Après cela, nous rembourserons progressivement le capital. Par conséquent, les déductions d’intérêts sur les revenus de placement seront plus importantes au cours des premières années. Intégrez ces données dans votre planification financière. Le pourcentage d’intérêts déductibles diminuant dans le temps, l’optimisation fiscale liée à cette déduction deviendra progressivement moins efficace.
  2. Les crédits in fine: Si le prêt se porte bien, vous payez les intérêts mensuellement et rembourser l’intégralité du principal à la fin de l’investissement. Par conséquent, il a un taux d’intérêt mensuel inférieur à celui d’un prêt amortissable car il ne comprend que les intérêts et l’assurance. Dès le départ, le capital sera déposé en une somme forfaitaire à la date précisée dans le contrat. Les intérêts sont payés sur la totalité du capital pendant toute la durée du prêt. Ils sont donc plus importants. Les déductions d’intérêts sont maximisées à travers les remboursements. Si vous possédez déjà un bien locatif, réduisez votre assiette fiscale totale. Cette formule optimise la fiscalité des investissements locatifs et augmente leurs rendements.

Rubrique : Investissement immobilier

Laissez un commentaire