Un aperçu des principaux rôles d’un syndic de copropriété

Le 6 janvier 2022 par Sophie Faubers | Reply

rôle syndics

Le syndic a un rôle essentiel dans le quotidien des copropriétaires. De ce fait, sa présence est obligatoire dans toutes les copropriétés. Il fait partie des acteurs majeurs qui garantissent le bon fonctionnement de l’immeuble. Cet article présente quelques conseils essentiels concernant le choix du bon syndic.

Qu’est-ce exactement un syndic de copropriété ?

Un syndic de copropriété est un administrateur de la copropriété. Il se charge principalement de deux missions essentielles. Cela concerne, dans un premier temps, la gestion administrative. Ainsi, il veille à la bonne application du règlement de la copropriété. Puis, il exécute les décisions prises par l’assemblée générale. Mais il s’occupe aussi de l’entretien du bâtiment. Il a également pour mission de représenter le syndicat de copropriétaires en justice. Il doit par ailleurs tenir et mettre à jour un carnet d’entretien. Dans un second temps, il a pour rôle d’assurer la gestion et la gouvernance des finances et de la comptabilité. Pour cela, il doit réaliser un budget prévisionnel pour la copropriété.

Une fois établi, le document doit encore être soumis au vote des copropriétaires. D’un autre point de vue, il existe deux catégories de syndics de copropriété. La première concerne le syndic de copropriété professionnel. Il reçoit une rémunération afin d’assurer les missions destinées à cet organisme. Toutefois, pour exercer cette fonction, il doit répondre à certaines obligations. Pour être légal, il faut qu’il dispose d’une carte d’accréditation professionnelle. Il doit pareillement disposer d’une garantie financière et d’une responsabilité civile pouvant couvrir les dommages qu’il peut engendrer. La deuxième concerne le syndic de copropriété non professionnel. Ce sont les copropriétaires qui désignent l’un d’entre eux pour gérer la copropriété.

un syndic de copropriété

Comment sélectionner le bon syndic ?

Pour avoir le meilleur syndic, il faut donc choisir entre un syndic professionnel et un syndic bénévole. Ce dernier est une option intéressante pour des petites copropriétés et surtout quand la résidence est en très bon état et ne nécessite pas de travaux importants. Cela concerne aussi les bâtiments ne disposant que peu d’équipements collectifs. Par contre, dans le cadre de copropriétés moyennes et importantes, il est nécessaire de mandater un syndic professionnel. Ce choix est judicieux notamment lorsque les intérêts de chaque copropriétaire sont différents. D’autant plus que devenir syndic exige certaines compétences et beaucoup de temps. Le syndic professionnel peut s’agir d’indépendants ou de cabinets spécialisés.

C’est aussi un choix à privilégier dans le cadre de relations conflictuelles préexistantes entre copropriétaires. Afin de bénéficier des services de qualité professionnelle, il est impératif de trouver un syndic compétent. Pour trouver le bon, il faut procéder à une comparaison et plutôt, effectuer une mise en concurrence des différents contrats. Dans cette optique, les copropriétaires peuvent voir le site comparatif des syndics pour profiter des offres exceptionnelles et trouver la meilleure prestation. Une plateforme en ligne met à la disposition des intéressés différents syndics performants, qualifiés et professionnels. Enfin, il est aussi conseillé de ne pas attendre la fin du mandat du syndic pour réaliser le comparatif et chercher son remplaçant.


Rubrique : Investissement immobilier

Laissez un commentaire