Quelles sont les procédures de recouvrement des créances ?

Le 24 janvier 2020 par Sophie Faubers | Reply
Recouvrement des créances

Votre entreprise fait face à des situations d’impayés ce qui a un impact considérable sur votre trésorerie ? Pas de panique, il existe différentes méthodes de recouvrement des créances qui ont largement fait leurs preuves et qui permette d’agir contre les impayés et leurs conséquences sur le développement de son activité.

Le recouvrement des créances à l’amiable

Le recouvrement des créances à l’amiable est certainement le modèle qui sera le plus préférable dans un premier temps. En effet, après les multiples relances envoyées dans les cas d’impayés, il sera possible de solliciter l’aide d’un professionnel du recouvrement de créances afin de trouver une solution à cette situation. Ce dernier se positionnera comme un médiateur qui pourra alors trouver un accord qui conviendra aux deux parties et ainsi proposer une solution de façon rapide sans nécessiter qu’une procédure judiciaire soit mise en place ce qui sera à la fois un gain de temps et des économies au niveau de dépenses. Ces professionnels du recouvrement des créances ont l’habitude de traiter avec les clients en situation d’impayés et ont ainsi à leur disposition des connaissances légales et toute une palette d’outils qui permettront de convaincre les débiteurs qu’ils doivent honorer leur dette.
Procédure de recouvrement

Le recouvrement des créances judiciaires

Si le recouvrement des créances à l’amiable ne fonctionne pas, il sera possible d’opter pour un recouvrement des créances judiciaires et donc de solliciter la justice pour obtenir gain de cause. À ce stade, plusieurs solutions pourront être envisagées. Il y a tout d’abord l’injonction de payer qui concerne les impayés d’une somme inférieurs à 4000€ si l’on souhaite solliciter les services d’un huissier et c’est à la justice qu’il faudra s’adresser si la somme est plus importante. Il s’agit d’une procédure gratuite qui peut être mise en place en France, mais également en Europe. Une fois que le juge aura constaté les faits, il pourra alors fournir une injonction de payer au client qui se trouvera dans l’obligation de régler sa dette. Il y a également le référé de provision qui concerne les litiges avec les administrations et qui permet, grâce à l’intervention d’un juge, d’obtenir une avance sur la somme due par l’administration en question. Pour poursuivre la procédure, il faudra se tourner vers un tribunal administratif. Enfin, il est également possible d’opter pour l’assignation au fond comme méthode judiciaire de recouvrement des créances, il s’agit ici de comparaître devant un tribunal afin que ce dernier puisse rendre une décision de justice concernant le litige en question.

L’importance d’un accompagnement adéquat

Le recouvrement des créances n’est pas un processus facile (un article sur le sujet ici), il demande bien souvent que l’on investisse du temps et de l’argent sans avoir la garantie d’obtenir gain de cause au final. Un accompagnement par des professionnels du sujet sera plus que nécessaire afin de choisir la bonne méthode de recouvrement des créances, mais aussi de savoir de quelle façon s’y prendre. En optant pour une assurance crédit, on pourra disposer de ce type d’accompagnement lors des recouvrements judiciaires, mais ces professionnels pourront également prendre en charge les recouvrements à l’amiable. Qui plus est, ils seront en mesure de prévenir l’entreprise sur les risques qu’elle encoure à accepter un crédit pour un client en particulier et pourront également indemniser cette dernière en cas d’impayés d’un montant pouvant aller jusqu’à 90% de la somme due. L’assurance crédit est une véritable protection contre les impayés pour les entreprises et donc une aide précieuse pour leur développement.

Rubrique : Banque

Laissez un commentaire