Le prêt hypothécaire en 5 points

Le 12 avril 2021 par Sophie Faubers | Reply

Lorsqu’il s’agit de prêt hypothécaire, il est question d’une forme de crédit immobilier, dont le paiement est garanti par une hypothèque sur une propriété. Vous recevez ainsi une somme d’argent équivalente à celle de votre propriété. Cette forme de crédit s’étale généralement sur une durée variant de 5 à 30 ans. Alors, que faut-il savoir sur le prêt hypothécaire ? Voici quelques points importants à connaître pour mieux cerner ce type d’aide financière.

Le fonctionnement du prêt hypothécaire

Lorsque vous vous engagez dans un prêt hypothécaire, votre remboursement se fait sur une base de versement périodique de petites sommes d’argent. Cela peut être mensuel, trimestriel, semestriel ou autre. Au montant de versement principal, s’ajoute un taux d’intérêt fixe ou variable, prélevé directement par votre institution financière. Vous seul pouvez déterminer le type de taux que vous souhaitez choisir.

Les concernés

Généralement, un prêt hypothécaire est demandé par toute personne souhaitant acquérir une propriété, racheter un bien immobilier, construire ou bien rénover une maison, ou tout simplement refinancer d’autres prêts au même titre et aux mêmes objectifs. Pour vous aider à vous lancer dans votre projet immobilier et tout savoir sur le prêt hypothécaire, visitez maisondescreditsreunis.com et trouvez la solution adéquate pour atteindre vos objectifs.

Les préventions

Comme il s’agit d’un emprunt, vous devez être éligible en termes de crédibilité financière. Votre capacité de revenu peut-elle permettre un remboursement régulier de votre prêt ? Avant toute chose, il est important d’analyser, tout ce qui vous engage dans cette perspective. Pouvez-vous assurer le paiement des acomptes dans les temps ? Sachez qu’un retard de plus de 30 jours sur le paiement d’un acompte peut impliquer des intérêts supplémentaires. Il est alors primordial d’évaluer tous ces aspects avant de vous engager dans un prêt hypothécaire.

prêt hypothécaire

Les différents intérêts et frais annexes

Vous disposez des deux possibilités suivantes :

  • Pour une durée de prêt courte, vos acomptes sont élevés, en revanche les intérêts sont minimes,
  • Pour une durée de prêt longue, vos acomptes sont bas, mais les intérêts restent élevés.

Concernant les frais annexes, vous serez facturé en impôt avec un taux de 2% de la valeur de votre prêt. À cela s’ajoutent les frais d’évaluation de votre hypothèque, les frais d’inscription de ce dernier au niveau des registres immobiliers, les honoraires de votre notaire, la prime d’assurance, les frais d’encaissement d’acompte et la commission de gestion de votre dossier.

Les erreurs à éviter

Dans la plupart des cas, les contractants ont tendance à recourir au taux variable durant la période où les taux sont bas, et contrairement à cela, ils vont opter pour un taux fixe lorsque les taux sont élevés. Sachez qu’en prenant cette décision, vous pouvez subir une forte perte financière. Il faut savoir que les taux d’intérêt peuvent suivre une fluctuation régulière. À une certaine période, ils peuvent atteindre un pourcentage assez considérable pour diminuer favorablement, et inversement.

Il est également indispensable de vous renseigner scrupuleusement auprès de votre institut financier ou auprès d’un conseiller financier pour que vous puissiez optimiser toutes vos chances d’obtenir un prêt hypothécaire favorable avec des acomptes et des taux d’intérêt abordables. Cela vous évitera de vous précipiter dans un milieu incertain. La majorité des emprunteurs n’ont pas assez évalué toutes les conditions nécessaires relatives à l’emprunt et se retrouvent surendettés, voire complètement ruinés.


Rubrique : Rachat de prêts

Laissez un commentaire