L’assurance étudiant est-elle obligatoire ?

Le 20 mai 2021 par Sophie Faubers | Reply


Votre enfant vient d’avoir son baccalauréat. Afin de l’aider à bien préparer sa prochaine rentrée universitaire, vous passez en revue un certain nombre d’éléments, dont l’assurance. Vous faites bien, car votre progéniture n’est plus au lycée et en tant qu’étudiant(e), il est important qu’il/elle bénéficie d’une couverture adaptée à son nouvel environnement. Mais l’assurance étudiant est-elle pour autant indispensable ? La réponse à cette question dans ce billet.

Assurance étudiant : obligatoire ou facultatif ?

Du point de vue de la loi, l’apprenant(e) qui évolue dans un milieu universitaire n’est pas obligé de souscrire à une assurance étudiant. Par contre, l’établissement scolaire de ce dernier est tout à fait en droit de lui exiger une assurance scolaire, car l’apprenant(e) doit nécessairement être couvert(e) par une assurance responsabilité civile étudiant pour pouvoir prendre part à certaines activités comme un week-end d’intégration ou un stage.

À titre informatif, l’assurance responsabilité civile est cette garantie qui rembourse les dommages causés à un tiers de manière accidentelle. Et il se trouve justement qu’elle est incluse dans l’assurance étudiant facultative. Autrement dit, pour protéger votre enfant contre les éventuels dommages qu’il pourrait subir en pratiquant l’une de ces activités, il vous faudra souscrire à la garantie étudiant.

L’assurance étudiant : qu’est-ce donc de manière concrète ?

L’assurance étudiant, à l’instar de l’assurance scolaire, permet de protéger les enfants pendant leurs études et en tout temps. Mais, à la différence de son homologue scolaire, la garantie étudiant est uniquement destinée aux personnes qui poursuivent leurs études après le baccalauréat, c’est-à-dire dans une université publique, dans une école supérieure, dans une classe préparatoire, en BTS ou en DUT.

Cela dit, elle ne les couvre pas seulement pendant leurs études. En effet, les assurés bénéficient également de cette couverture durant leurs périodes de stage qui, soit dit en passant, est souvent obligatoire après le baccalauréat. Aussi, en cas de stage à l’international, est-ce plutôt à l’assurance étudiant à l’étranger qu’il faut vous intéresser.

D’un autre côté, l’assurance scolaire classique ne conviendra pas à un étudiant en raison des nombreuses garanties qui y sont proposées et qui ne le concernent plus vraiment. C’est le cas des garanties « vol de cartable » par exemple. C’est pourquoi il est conseillé de s’orienter vers une assurance étudiant pouvant offrir des garanties adaptées à la vie universitaire que mène désormais votre enfant.

De manière générale, l’assurance scolaire étudiant est composée de deux grandes garanties à savoir la garantie responsabilité civile et la garantie individuelle accident. La première garantie protège l’étudiant en cas de dommages physiques ou matériels causés à un tiers. La deuxième garantie quant à elle couvre l’étudiant en cas de dommages corporels subis, et ce, s’il n’y a pas de responsable identifié ou si l’assuré est lui-même responsable.

D’autres garanties optionnelles – rapatriement en cas d’accident pendant un voyage scolaire, soutien scolaire ou psychologique en cas d’accident ou d’immobilisation, protection juridique, vol d’affaires personnelles – existent bien entendu et peuvent être souscrites en complément.

Après la souscription, votre assureur vous fera parvenir une attestation d’assurance scolaire étudiant que votre enfant pourra présenter à son établissement universitaire.


Rubrique : Assurance, mutuelle et assurance vie

Laissez un commentaire