Comment fonctionne l’assurance vie et quels sont ses avantages ?

Le 22 octobre 2019 par Sophie Faubers | Reply
avantages assurance vie

Proposant des avantages fiscaux intéressants et des possibilités financières, l’assurance vie devient le placement le plus sollicité par les Français. Dans un premier temps, ce contrat permet à l’assurer de réaliser une économie afin de le transmettre à ses proches, nommés bénéficiaires. Toutefois, il existe des conditions à respecter pour jouir de ce type d’assurance ainsi que de ses privilèges.

Comment définir une assurance vie ?

Reconnue comme étant un produit d’épargne, l’assurance vie reste encore un réel mystère pour la majorité des futurs souscripteurs. D’après l’étude de l’Insee, plus de 45% des ménages ont recours à cette assurance pour se créer un patrimoine. En effet, ce contrat procure un rendement intéressant par rapport aux produits classiques, tout en offrant des avantages sur le plan fiscal.

En principe, l’assureur et le souscripteur sont les premiers acteurs de l’assurance vie. Le contrat rédigé par la compagnie d’assurance engage le souscripteur à faire un versement des primes à l’assureur afin que celui-ci puisse les placer sur des fonds pour créer des intérêts. L’objectif principal de ce contrat est d’augmenter le capital qui a été placé par l’assuré.

avantages assurance vie

Le mode de fonctionnement de l’assurance vie

Le fonctionnement du contrat est divisé en deux parties bien distinctes.

L’alimentation de la caisse du contrat

Dès que vous avez signé un contrat avec une compagnie d’assurance, il est de votre devoir d’alimenter votre caisse. Il faut préciser que certains contrats vous imposent le versement d’une somme minimum à l’assureur. En revanche, vous pouvez choisir entre :

  • Un versement de manière périodique, c’est-à-dire par mois, trimestre ou année ;
  • Un versement en toute liberté de la prime au moment qui vous convient ;
  • Un versement unique qui signifie le paiement lors de la souscription du contrat.

La perception du capital

En tant qu’assuré, vous possédez des droits sur votre capital. Ainsi, vous pouvez le percevoir pendant la durée du contrat en faisant un rachat total ou partiel. Si vous êtes une personne retraitée, il suffit d’opter pour la rente viagère pour obtenir des compléments de revenus par mois ou par trimestre jusqu’à votre mort.

Par contre, le contrat prend fin quand l’assuré vient à décéder ou au moment de la date butoir. Pour le premier cas, ce sont les bénéficiaires qui touchent le capital. Si la personne est toujours en vie, elle va seulement récupérer son capital.

Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

D’après les experts, cette assurance reste le placement idéal pour atteindre des objectifs.

La valorisation du capital

L’assurance vie se traduit comme une enveloppe de gestion qui reste accessible à quatre classes d’actifs : les fonds euros, les produits structurés, les SCPI et les OPCVM.

La perception des revenus complémentaires avec une fiscalité faible

Pour le retrait d’un capital fait par le souscripteur, communément nommé rachat, la fiscalité reste avantageuse puisque seules les plus-values sont concernées. En cas de décès de l’assuré, les bénéficiaires ne sont pas touchés par un régime fiscal si les sommes ont été déposées avant les 70 ans du souscripteur. Aucune taxe ne s’applique si chaque bénéficiaire reçoit un abattement de 152 500 euros.


Rubrique : Assurance, mutuelle et assurance vie

Laissez un commentaire