Les technologies émergentes et dominantes de 2022

Le 13 mai 2022 par Sophie Faubers | Reply

technologie émergente

Chaque année, de nouvelles technologies sont introduites dans notre vie professionnelle et privée. La plupart d’entre elles sont conçues pour améliorer les processus commerciaux et aider les entreprises à offrir une meilleure expérience client. Mais, évidemment, l’innovation a un impact même dans notre vie quotidienne, quoique nous ne le réalisions pas.

Les technologies en 2021 ont connu une expansion massive de la robotique, des nanotechnologies et de l’intelligence artificielle, posant ainsi des bases solides pour les applications futures. Mais quelles sont les tendances technologiques en amélioration en 2022 ?

L’arrivée de la 5G

La 5G a mis du temps à décoller, mais d’énormes déploiements et une accélération en 2021 ont conduit beaucoup de gens à penser que 2022 pourrait finalement être l’année où la 5G devient courante.

Ce type d’innovation numérique promet :

  • une vitesse de navigation plus rapide,
  • une connectivité sans faille,
  • une faible latence,
  • des téléchargements plus rapides,
  • des délais de mise en mémoire réduits pendant le streaming multimédia
  • et, pour les jeux vidéo aux graphismes avancés, une meilleure expérience pour les consommateurs de vivre la réalité virtuelle et augmentée.

Mais ces avantages ne sont pas la seule perspective excitante de la 5G. Il est prévisible que la 5G sera le catalyseur de nombreuses initiatives de transformation numérique, alimentant toute une série de technologies telles que l’intelligence artificielle, l’informatique de périphérie et les mises en œuvre de l’Internet des objets (IoT). Seul le temps nous dira si la 5G sera suffisamment répandue pour donner vie à l’avenir de cette technologie, mais les organisations devraient commencer à se préparer à l’impact transformateur qu’elle pourrait avoir sur leurs activités.

L’Internet des objects

L’internet des objets (IoT ou IdO) désigne le processus de connexion des objets physiques quotidiens à l’Internet : dès les objets les plus familiers utilisés à la maison, comme les ampoules électriques, jusqu’aux ressources dans le domaine de la santé, comme les dispositifs médicaux, en passant par les dispositifs portables, les appareils intelligents et, enfin, les villes intelligentes.

Les dispositifs IoT intégrés à ces objets physiques appartiennent principalement à l’une des deux catégories suivantes :

  • les interrupteurs, qui envoient une commande à un objet,
  • ou les capteurs, qui capturent des données et les envoient ailleurs.

Les dispositifs IoT sont devenus la solution de référence pour la recherche des contacts pendant la pandémie, donnant aux entreprises un moyen de prévenir les épidémies dans leurs installations, par exemple.

Globalement, il s’agit d’une technologie qui maximise la capacité à collecter et à utiliser les données provenant d’une multitude de sources (produits industriels, systèmes d’usine, véhicules de transport…) au profit d’une plus grande numérisation et automatisation des processus, et de la capacité à tirer parti de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle pour créer de nouvelles activités et des services à valeur ajoutée pour les clients et les consommateurs.

technologie dominante

Un nouveau registre numérique : la blockchain

On parle beaucoup aujourd’hui de la technologie blockchain, surtout dans le monde du casino canadien. Nous sommes dans un moment historique où cette innovation attire beaucoup d’attention, mais nous nous laissons trop souvent entraîner dans une confusion encore assez généralisée entre crypto-monnaies, plateformes blockchain, etc.

La Blockchain – littéralement «  chaîne de blocs » exploite les caractéristiques d’un réseau informatique de nœuds et permet de gérer et de mettre à jour un registre numérique contenant des données et des informations (par exemple des transactions) de manière ouverte, partagée et distribuée, sans avoir besoin d’une entité centrale de contrôle et de vérification, de manière unique et sécurisée.

La révolution numérique blockchain, née du monde du Bitcoin et des crypto-monnaies, ne fait que commencer. Les applications sont nombreuses, le potentiel est énorme, une grande partie reste encore à explorer et pas seulement dans la sphère financière.

L’informatique devient quantique

Enfin, voici la génération des ordinateurs quantiques. Ce sont la dernière génération de super ordinateurs qui utilisent des bits quantiques plutôt que le système binaire ordinaire.

  • Le système fonctionne avec 4 variétés différentes de 0 et de 1, ce qui lui permet d’accomplir des processus qui prendraient dix mille ans aux ordinateurs traditionnels en seulement 3 minutes.
  • Ces ordinateurs sont si puissants qu’ils peuvent briser n’importe quel cryptage de 256 bits en quelques secondes.
  • Ils utilisent des algorithmes capables d’accomplir efficacement des tâches apparemment impossibles.
  • Les ordinateurs quantiques sont déjà développés par les plus grandes entreprises telles que Microsoft, Google, IBM, etc.

L’innovation ne s’arrête pas

La technologie a atteint un point tel qu’il est de plus en plus difficile de rester en phase avec les dernières tendances. Les technologies que nous avons couvertes ci-dessus ne sont que quelques tendances. L’industrie des casinos, par exemple, utilise les nouvelles technologies Bitcoin, la réalité virtuelle et augmentée ou encore le stockage de données dans le net.

Bref, il est certainement difficile de prévoir la prochaine grande nouveauté, car les concurrents sont nombreux et les enjeux élevés.


Rubrique : Logiciels bancaire et financier

Laissez un commentaire