Rachat de crédits : comment négocier les meilleures conditions pour soulager un budget

Le 9 janvier 2023 par Sophie Faubers | Reply

rachat de crédits

Le rachat de crédits, ou regroupements de crédits, vise à fusionner plusieurs crédits en cours en un seul. L’objectif est de moduler le montant, comme la durée de vos mensualités, et d’avoir une gestion financière simplifiée avec un seul prélèvement et un seul interlocuteur. Néanmoins, tous les rachats ne se valent pas. Négocier les meilleures conditions est impératif pour s’y retrouver.

Comment marche le rachat de crédits ?

Tous les crédits peuvent être concernés par le regroupement de crédits : crédits à la consommation, crédits travaux ou auto, prêt personnel, crédits immobiliers, etc. En pratique, un organisme s’occupe de racheter les crédits que vous souhaitez regrouper aux établissements prêteurs auprès desquels vous les avez souscrits. Dans certains cas, comme celui du crédit immobilier, des conditions spécifiques s’appliquent. Il est nécessaire de se renseigner pour en savoir plus sur le rachat de crédits. Celui-ci vous permet notamment d’alléger vos mensualités en allongeant la durée du prêt. Le coût global augmente, mais votre budget mensuel est plus facile à gérer et adapté à votre capacité actuelle de remboursement.

négocier crédit

Se mettre en condition pour pouvoir négocier les meilleures conditions de rachat

Un rachat de crédits s’apparente à un nouveau crédit. Comme pour un prêt classique, l’organisme de rachat de crédits étudie votre situation et calcule votre taux d’endettement. Un bon profil emprunteur (gestion des comptes irréprochable sans découverts ou incidents bancaires, reste à vivre important…) vous permet de négocier les meilleures conditions possibles, chose qui est plus difficile si vous êtes dans une situation de surendettement. Qui dit nouveau prêt dit frais de dossier, et vous pouvez aussi avoir à régler des frais spécifiques à cette opération, comme des indemnités de remboursement anticipé. Un apport personnel est intéressant pour faire face à ces dépenses. L’occasion, peut-être, de vous renseigner sur déblocage des fonds d’une succession par un notaire.

Les points sur lesquels négocier avec l’établissement de crédit

L’offre de l’établissement de crédit, qui a l’obligation de vous remettre un document d’information, doit être étudiée en détail. Soyez attentif au taux d’intérêt proposé et au coût de l’assurance emprunteur quand elle existe. Calculez le coût total. Vous aurez alors une idée claire des points sur lesquels vous pouvez entrer en négociation. Vous pouvez aussi mettre en concurrence plusieurs organismes pour négocier les meilleures conditions du marché. Par prudence, privilégiez cependant les organismes renommés et solides comme Sofinco, une filiale du Crédit agricole, notamment spécialisée dans le crédit à la consommation. Un emprunteur bien informé est plus à même de négocier, alors n’hésitez pas à accroitre votre culture financière. Vous pouvez consulter des sites fiables tels que Mes questions d’argent, mis à disposition par la Banque de France.

Dans la plupart des cas, le rachat de crédits s’accompagne d’un allongement de la durée du prêt et d’une baisse du montant de vos mensualités. Un taux d’endettement plus faible est un atout si vous avez d’autres projets, tels qu’un achat immobilier. Pour un budget réellement allégé, n’hésitez pas à négocier les meilleures conditions.


Rubrique : Crédit et emprunt bancaire

Laissez un commentaire