Rachat de crédit à la consommation : dans quels cas est-ce possible ?

Le 3 décembre 2021 par Sophie Faubers | Reply


En France, la plupart des personnes majeures ont déjà contracté une ou plusieurs dettes pour l’achat d’un véhicule, la réalisation d’un projet immobilier ou le financement d’un voyage. Ils se retrouvent alors avec plusieurs échéances par mois, ce qui crée parfois un surendettement. Sans pour autant parler de surendettement, cela peut devenir ingérable pour certains. Le rachat de crédit à la consommation apparaît alors comme une solution pour ne pas arriver à cette situation de dernier recours. Toutefois, il convient de savoir dans quels cas on peut y accéder et quels sont les avantages du rachat de crédits. Nous vous donnons plus de détails dans cet article.

Dans quels cas recourir à un rachat de crédit à la consommation ?

Le rachat de crédit à la consommation fait référence au principe de regroupement des différents prêts à la consommation. L’objectif est d’avoir un taux de recouvrement et une échéance unique. Le regroupement peut être effectué par une structure ou un courtier comme Crédigo par exemple, qui se charge de vous accompagner tout au long de ce processus. Il est en effet possible de recourir à une telle opération dans plusieurs cas.

La présence de nombreux prêts à rembourser

Le rachat de crédit peut être envisagé si vous avez de nombreux prêts en cours auprès de plusieurs banques ou d’une même institution. En effet, cette option est à privilégier lorsque vous réalisez que vos revenus mensuels ne vous permettent plus d’assurer le paiement de toutes les mensualités. Le choix du rachat de crédit à la consommation peut alors se révéler comme la seule issue avantageuse pour vous.

prêts à rembourser

Le cas d’un TAEG élevé

Il est aussi possible de recourir à un regroupement de prêts lorsque l’ensemble de vos crédits à la consommation ont un taux annuel effectif global (TAEG) trop élevé. Dans ce cas, le rachat de crédits peut être utilisé pour rassembler toutes les dettes et renégocier un taux de recouvrement unique, parfois plus avantageux.

La recherche d’une gestion de crédit plus simple

Le rachat de crédits peut être une solution intéressante pour une personne cherchant à simplifier la gestion de ses mensualités et échéance. En effet, lorsque les prêts à la consommation sont nombreux, les échéances du recouvrement le sont aussi et cela peut créer une grande confusion. En revanche, en les rassemblant tous, la banque ou l’organisme de crédit qui rachète proposera une nouvelle échéance. Celle-ci sera unique, car il n’y aura plus qu’une dette à payer.

Les situations pouvant conduire au surendettement

En réalité, lorsque les dettes sont trop nombreuses pour un ménage, les risques de surendettement sont plus élevés pour ce dernier. Pour cette raison, les structures de financement n’octroient plus de prêt aux emprunteurs dont le taux d’endettement dépasse 33 % des revenus mensuels. Cependant, en cumulant plusieurs échéances, il est possible de s’en rapprocher, voire de le dépasser, exposant ainsi le foyer au surendettement. Dans ce cas, il faudra recourir au rachat qui permettra de revoir les mensualités à la baisse et de rallonger la durée du crédit.

Notez qu’il est possible de regrouper plusieurs types d’emprunts, crédits à la consommation, mais aussi prêts immobiliers.

Quelles sont les conditions du rachat de crédit à la consommation ?

Il existe une multitude d’établissements financiers et chacun a ses propres critères de sélection. Cependant, ils donnent à tous la possibilité d’accéder au rachat de crédit à la consommation, quel que soit le statut socioprofessionnel de chacun. Ainsi, les salariés, commerçants, travailleurs indépendants, artisans et retraités peuvent prétendre à un regroupement de prêts à la consommation. Toutefois, notez que chaque dossier est traité selon la conjoncture, et il existe des conditions universelles dont tiennent nécessairement compte toutes les institutions financières.

Pour accéder à un rachat de crédit à la consommation, vous devez :

  • avoir au minimum deux crédits en cours,
  • totaliser une dette comprise entre 10 000 et 90 000 euros,
  • détenir un taux d’endettement inférieur à 33 % après l’opération de rachat.

Précisons que le taux d’endettement est défini en faisant la somme des remboursements de prêts, le paiement des factures et du loyer. Le total de toutes ces dépenses ne doit pas dépasser 33 % des revenus du foyer.

L’une des conditions pour accéder à un rachat de crédits est de ne pas être fiché à la Banque de France. Cette situation vous rend inapte à contracter un nouveau prêt ou à envisager un regroupement de crédits. Le refus est plus évident pour les locataires, contrairement aux propriétaires qui peuvent mettre un bien en hypothèque pour avoir une réponse favorable. Notez aussi que l’âge n’est pas un critère sélectif pour l’obtention du rachat de crédit à la consommation. Certaines institutions permettent en effet aux emprunteurs de payer leurs mensualités jusqu’à l’âge de 83 ans.

Enfin, le regroupement de crédits peut aussi permettre d’entrevoir de nouveaux projets, en augmentant mécaniquement la capacité d’emprunt du ménage, si les ressources de ce dernier le lui permettent.


Rubrique : Rachat de prêts

Laissez un commentaire