Financement privé, quand faut-il l’envisager ?

Le 7 avril 2022 par Sophie Faubers | Reply

Prêt privé pour acquisition

Il existe des solutions alternatives de financements privés qui pourraient être une solution à vos problèmes et vous permettre de mener vos projets à bien.

Que ce soit pour un refinancement hypothécaire, pour obtenir une mise de fonds ou encore pour réaliser un projet d’une tout autre nature, il peut arriver que votre situation financière et votre cote de crédit ne vous permettent pas d’emprunter auprès d’une institution financière classique.

Cela ne signifie pas forcément que vous deviez renoncer à vos projets.

Quand l’institution financière traditionnelle n’est pas une option

Dans le cas où vous avez déjà un prêt hypothécaire en cours de remboursement ou que votre cote de crédit est trop basse pour différentes raisons, il est fort probable que vous rencontriez des difficultés à obtenir un prêt dans une institution financière classique.

Que votre projet soit viable ou non, les banques ne regardent que votre taux d’endettement et votre capacité de remboursement et vous essuierez un refus si vous ne remplissez pas tous les critères d’exigence.

Mais avant de faire une croix sur vos projets, sachez qu’il existe d’autres solutions d’emprunt qui pourraient vous convenir. Avez-vous pensé à l’option du financement privé ?

Le financement privé est une alternative, qui n’est pas rattachée à une institution financière conventionnelle et qui permet d’emprunter des montants allant d’une très petite somme jusqu’au financement hypothécaire.

Les conditions d’approbation sont beaucoup moins restrictives et les délais de traitement sont extrêmement courts. Vous avez donc accès à votre argent facilement et rapidement, et vous pouvez vous consacrer à la réalisation de votre projet quelques jours seulement après avoir fait votre demande en ligne.

Donc si votre situation financière ne vous permet pas d’emprunter auprès d’une banque, vous tourner vers un prêteur privé est peut-être la solution pour vous. Mais d’abord et avant tout, il est important de définir les différentes catégories de financement pour savoir laquelle correspond à votre projet.

Prêt privé pour acquisition (ou prêt à la consommation)

Vous avez un projet de rénovation, de voyage ou vous manquez tout simplement de liquidités pour le quotidien ? Le prêt privé pour acquisition est la solution que vous cherchiez. Sans enquête de crédit et sans avoir à fournir une liste interminable de documents en tous genres, vous pouvez faire une demande en ligne et obtenir une réponse en quelques heures seulement.

Si vous êtes approuvé, l’argent sera déposé sur votre compte en 24 heures ou plus selon le jour de la semaine et vous pourrez déjà passer à l’étape de la réalisation de votre projet, attention toutefois les taux d’intérêt peuvent être plus élevés que ceux d’une banque traditionnelle ou ceux en vigueur au Canada.

Ne laissez plus vos finances freiner vos ambitions !

Financement privé

Prêt pour consolidation de dettes

Si vous cherchez à équilibrer votre budget et à réduire vos paiements mensuels, le prêt pour consolidation de dettes est définitivement fait pour vous. Il vous permettra en effet de payer l’ensemble de vos créanciers et de rembourser un seul créancier en un seul paiement mensuel.

Le prêt pour consolidation de dettes s’adresse aux personnes en situation de surendettement, ou qui s’en approchent, et qui souhaitent arrêter l’engrenage des frais d’intérêts qui s’accumulent et des lettres de relance pour impayés. Pour reprendre le contrôle de votre budget et assainir votre situation financière, le prêt pour consolidation de dettes est LA solution.

Le montant des remboursements de votre emprunt est déterminé en fonction de votre situation financière et donc de votre capacité de paiement. Votre dossier de crédit en sera immédiatement amélioré et votre capacité d’emprunt augmentera du même coup.

Prêt privé pour financement hypothécaire

Si vous souhaitez contracter un emprunt hypothécaire alors que vous avez déjà un prêt en cours de remboursement, il y a fort à parier que les banques se montrent réticentes à vous prêter un nouveau montant.

Il vous faudra montrer patte blanche et fournir une tonne de documents pour démontrer votre solvabilité, qui détermine votre capacité de remboursement et avoir une cote de crédit irréprochable.

Il faudra également que l’équité disponible sur votre propriété (ou vos propriétés) soit suffisamment conséquente pour convaincre le prêteur. Mais même si vous remplissez tous ces critères, rien ne vous assure l’acceptation de votre demande. Les banques se montrent de plus en plus strictes quant à l’approbation de financements hypothécaires.

Si vous vous trouvez dans une situation de ce genre, un prêteur privé pourrait être la solution à votre problème, car il pourra vous prêter le montant dont vous avez besoin.

Cela dit, lorsque vous magasinez votre prêt hypothécaire, vous comparez les taux des différentes institutions afin de déterminer celle qui vous offre le taux le plus intéressant et qui vous permettra de débourser le moins possible en frais d’intérêt.

Il est important de procéder de la même manière lorsque vous faites affaire avec un prêteur privé. Lorsque vous contractez un second prêt (également appelé hypothèque de deuxième rang), auprès d’un prêteur privé, il est important de savoir que cela ne changera pas le montant du remboursement de votre hypothèque existante (hypothèque de premier rang) à moins de solder votre première hypothèque.

Alors, que vous ayez besoin d’emprunter la somme totale de votre prochain achat immobilier ou dont vous ayez juste besoin d’un coup de pouce pour la mise de fonds, le financement privé peut être la bonne solution.


Rubrique : Crédit et emprunt bancaire

Laissez un commentaire