Comment faire un rachat de crédit facilement ?

Le 13 janvier 2022 par Sophie Faubers | Reply

faire un rachat de crédit

Face à une accumulation de crédits, nombreuses sont les personnes qui peuvent se retrouver dépassées par les différents coûts mensuels. Heureusement, une solution relativement pratique s’offre à ces personnes et peut leur redonner un certain pouvoir d’achat ; le rachat de crédit. Un rachat de crédit rapide peut se présenter sous plusieurs formes ; un rachat de crédit immobilier, un rachat de crédit de consommation ou encore un rachat de crédit hypothécaire.

Quels sont les avantages du rachat de crédit ?

Le rachat de crédit permet aux clients désireux de regrouper plusieurs crédits immobiliers sous un seul et même crédit et ainsi rembourser un seul prêt, une seule mensualité, un seul taux… Il permet à ces clients de réduire le coût de leurs mensualités, de renégocier le taux de leurs prêts ou encore d’allonger la durée du nouveau prêt contracté.

En cas de renégociation, le client pourra demander un taux plus attractif que celui négocié à l’origine. Il pourra également étaler ses mensualités sur une plus longue période, lui permettant d’avoir de plus petites mensualités chaque mois, mais cet allongement lui sera plus coûteux en intérêts sur le long terme. Ensuite, le rachat de crédit de consommation concerne l’ensemble des prêts effectués pour des dépenses ponctuelles et généralement moins importantes (travaux, crédit auto…).

Le rachat de crédit hypothécaire s’adresse quant à lui uniquement aux propriétaires d’un bien immobilier. Ce type de rachat de crédit consiste à mettre son bien immobilier en hypothèque afin de rassurer l’organisme rachetant le ou les crédits. Cependant, il est important de savoir que tout rachat de crédit hypothécaire peut permettre à l’organisme en question de vendre le ou les biens aux enchères en cas de non-respect des échéances de la part du client

un rachat de crédit

Rachat de crédit quand on est surendetté ?

Ces opérations de rachat de crédit peuvent facilement être accomplies auprès des banques ou d’organismes tels que Cofidis, Sofinco, Cafpi… qui mettent d’ailleurs à disposition des simulateurs en ligne. Tous proposent des offres et des taux différents qu’il est essentiel de comparer. De plus, il faut savoir que certains organismes/banques peuvent refuser une demande de rachat de crédit, particulièrement lorsqu’il s’agit de clients surendettés ou de clients ayant été fichés (FCC, FICP ou FNCI). Il est recommandé de se rapprocher d’un courtier spécialisé qui saura orienter ses clients vers les organismes proposant les meilleurs taux et qui saura faire jouer la concurrence. Une fois l’organisme choisi, le client devra transmettre une liste de documents bien spécifiques afin que l’organisme en question puisse reprendre l’historique bancaire de son client (justificatifs de revenus, quittance de loyer, justificatifs de dette…), puis il disposera d’un délai de 10 jours pour se rétracter ou s’engager auprès de l’organisme en question.

Enfin, il est primordial de bien se renseigner sur le coût total de l’opération avant de signer tout contrat. Par exemple, si un client s’oriente vers une nouvelle banque pour un rachat de crédit immobilier, il faudra alors se pencher sur le coût des indemnités du remboursement anticipé. Ces indemnités peuvent être renégociées, voire annulées par la banque qu’il quitte, mais elles sont très souvent facturées. Ainsi, cette banque pourra facturer six mois des intérêts qui auraient dû être payés ou facturer 3% du capital restant dû.


Rubrique : Crédit et emprunt bancaire

Laissez un commentaire