Devenir marchand de biens sans apport : est-ce possible ?

Le 29 novembre 2022 par Sophie Faubers | Reply

Vous souhaitez devenir marchand de biens, mais vous ne disposez pas d’apport ? Ce n’est pas trop grave. Bien qu’un capital soit nécessaire pour le bon fonctionnement et la réussite dans le métier, il existe des alternatives. Toutefois, il est important de connaître le fonds nécessaire et les moyens de financement pour y accéder. Que faire quand on ne dispose pas d’apport pour devenir marchand de biens ? Découvrez tout dans cet article.

Devenir marchand de biens : Quel est le capital nécessaire ?

Toute activité professionnelle nécessite un bilan prévisionnel et une étude de marché en bonne et due forme. Il en est de même pour le métier de marchand de biens. Ces deux facteurs vous aident à faire une demande de financement claire et précise auprès des structures financières. En plus, elle vous procure une bonne visibilité sur l’activité que vous êtes sur le point d’exercer. Il faut noter que le métier de marchand de biens prend en compte les frais de fiscalités, le marché et les délais.

L’établissement d’un bilan et l’évaluation du marché vous mettent à l’abri de certains risques. Outre ces éléments, vous devez disposer d’un capital assez suffisant pour couvrir vos premiers investissements dans le domaine de l’immobilier. Cela implique également d’autres dépenses supplémentaires telles que la rénovation. Par ailleurs, la rémunération d’un marchand immobilier varie en fonction de la plus-value qui a lieu lors de la revente.

En ce qui concerne le capital de lancement, il dépend du type de bien immobilier sur lequel porte la vente. Cela varie donc d’un bien à un autre. Si vous recourez à un prêt bancaire pour le financement de votre projet, vous devez déposer un apport compris entre 20 et 30 % du prix d’achat du bien.

Existe-t-il des financements pour devenir marchand de bien ?

Exercer le métier de marchand de biens, c’est s’exposer à certains risques. C’est pourquoi vous devez bien maîtriser le fonctionnement des banques dans ce domaine et les autres alternatives possibles. L’essentiel est de veiller à ce que la structure de financement vous octroie le prêt dans de bonnes conditions afin d’éviter les pressions inutiles. En effet, vous avez la possibilité de recourir au prêt professionnel.

Le seuil de financement d’une banque varie en général de 70 à 80 % du montant réel du projet. Pour cela, vous devez disposer au préalable d’une somme de 20 à 30 % du prix réel avant de faire recours à la banque. Il faut aussi noter que le prêt en question est de courte durée. Il est accordé en perspective d’une revente de cinq ans au plus. Les taux varient suivant l’Euribor +1,5 % pour les grands projets et +3 % pour les moins grands.

En plus de cela, on note les commissions d’engagement qui sont appliquées jusqu’à ce que le prêt soit totalement remboursé. Par ailleurs, vous n’êtes pas obligé de disposer d’une assurance emprunteur avant de bénéficier d’un crédit auprès d’une structure de financement. Il suffit de présenter certaines garanties et le tour est joué. Vous avez également la possibilité de solliciter l’expertise d’un courtier pour plus de professionnalisme afin d’accéder au meilleur financement selon vos besoins.

Devenir marchand de bien sans apport : Est-ce possible ?

Il s’agit d’une situation complexe. Il n’est pas facile de devenir marchand de bien sans apport. En effet, les banques demandent obligatoirement une avance de départ avant d’octroyer le prêt. Cela s’élève à 25 % au plus du prix d’achat. Il est possible dans certaines mesures de contourner cet obstacle en faisant recours à un courtier compétent.

En plus, il faut veiller à ce que votre dossier soit présentable, attrayant et solide. Il existe également une autre option pouvant vous aider dans ce sens. L’acquisition de votre premier bien pour une revente en nom propre. Ainsi, la plus-value issue de cette vente vous permet de disposer d’un apport pour commencer votre activité de marchand de biens.

Faire un achat en nom propre

Comme il est notifié plus haut, l’achat en nom propre est l’une des meilleures solutions si vous souhaitez devenir marchand de biens ; surtout quand il est question de votre première acquisition. Le premier avantage de cette option est qu’elle vous permet de voir comment tout se passe dans le domaine et si vous pouvez continuer.

Vous n’aurez pas besoin de dépenser les frais de création d’une structure immobilière légale. La fiscalité fait également partie des raisons pour lesquelles l’achat en nom propre est une parfaite solution.

Créer une structure de marchand de biens

Après avoir réalisé votre première activité en nom propre, vous êtes maintenant libre de procéder à la mise en place d’une agence immobilière. Le bénéfice réalisé grâce à la plus-value vous rend les choses plus faciles. Pour cela, vous devez être certain de vouloir continuer cette profession, car elle n’est pas que faite des avantages.
Il existe également des risques qui y sont liés. Si vous êtes sûr de vous, n’hésitez pas à créer votre structure immobilière afin de jouir de ses multiples avantages. Vous pouvez vous rendre sur cette page afin d’avoir des informations complémentaires sur le marchand de biens.


Rubrique : Investissement immobilier

Laissez un commentaire