Pourquoi choisir un investissement immobilier en VEFA ?

Le 29 juillet 2022 par Sophie Faubers | Reply

Acquérir un logement déjà construit n’est pas l’unique façon de réaliser un investissement immobilier. Il est également possible d’acheter un logement qui est en cours de construction. Ce type d’investissement est appelé la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). Investir dans l’immobilier en VEFA permet de bénéficier de certains avantages particuliers. Découvrez ici pourquoi passer par la VEFA pour concrétiser votre projet de financement d’un logement neuf.

Un système de financement échelonné

Comme l’investissement dans l’immobilier ancien, l’acquisition d’un bien immobilier neuf en VEFA commence par la souscription à un prêt bancaire. L’achat d’un logement en VEFA non construit ou en cours de construction ne suit pas les mêmes principes de financement. En effet, le promoteur immobilier fait signer un engagement à l’acquéreur (contrat de réservation) qui le rend propriétaire de la construction à la fin des travaux. Mais en contrepartie, ce dernier doit s’acquitter au fur et à mesure des frais de travaux de construction. Ce mode de financement est appelé le paiement échelonné en VEFA.

Le financement échelonné présente des avantages pour l’investisseur. Les banques permettent aux acquéreurs de débloquer les fonds de façon progressive suivant une échéance raisonnable à chaque échelon. De plus, l’article R.261-14 du Code de Construction et de l’Habitation impose un calendrier strict régissant l’échelonnement des paiements en VEFA.

Des garanties qui mettent à l’abri l’investisseur

L’acquisition d’un logement neuf en VEFA est accompagnée de certaines garanties. Ces garanties sont obligatoires pour prévoir un éventuel blocage du processus de construction indépendant de l’acquéreur. Il s’agit notamment des garanties achèvement extrinsèques, des garanties de parfait achèvement, des garanties biennales et des garanties décennales.

Les garanties extrinsèques

Dans certaines situations, le promoteur immobilier peut se retrouver dans l’incapacité de mener à terme la construction du logement. Il peut s’agir d’un manque de ressources ou d’une catastrophe naturelle. Toutefois, il n’y a aucun souci à se faire. L’institution financière en charge du financement s’occupe de poursuivre les travaux jusqu’à son terme.

La garantie de parfait achèvement

Lorsque l’investisseur entre en possession du nouveau logement, il dispose d’un délai d’un an pour relever les défauts non convenus dans le contrat. Le constructeur est obligé de réaménager le logement et d’assurer la qualité de son confort.

La garantie biennale de bon fonctionnement

Cette assurance concerne les biens mobiliers et les équipements inclus dans la construction. Dans cette catégorie on classe : les robinets, la chaudière, le carrelage et autres. Dans ce cas, le propriétaire dispose de deux ans sous garantie de réparation en cas de dysfonctionnement.

La garantie décennale

C’est la garantie constructeur commune qu’offre toute agence de construction. Durant les 10 premières années, le constructeur assume la réparation des conséquences engendrée par un mauvais travail. Généralement, il est question des défauts d’étanchéité, d’apparition de fissures dans les murs ou de problèmes de fondations.

Une réduction des frais de Notaires

Un achat de logement neuf permet de faire beaucoup plus d’économie qu’un achat de logement ancien. Déjà, la différence de dépense se fait ressentir au niveau des frais de notaire. Pour les logements anciens, les rémunérations du notaire prennent 7 à 8 % du montant de l’acquisition. Par contre, pour un logement neuf, il se contente de seulement 2 à 3 % de la valeur de la construction. En effet, pour calculer le frais de prestations, le notaire se limite aux émoluments et à la publicité foncière quand il s’agit d’un logement neuf.

Les avantages d’un logement neuf

La plupart des logements en France datent des années 1915. Sans rénovation, ils ne respectent pas les normes en matière d’habitabilité et de diagnostic de performance énergétique (DPE). Ces logements anciens sont énergivores, tandis que tous les nouveaux logements construits depuis 2012 sont conformes aux nouvelles réglementations en matière de consommation énergétique. Cela vous permet de réduire vos factures.

De plus, les nouveaux logements offrent une meilleure habitabilité. En effet, ils sont pourvus d’un système d’isolation au point réduisant la pénétration des bruits et un système de chauffage de qualité plus respectueux de l’environnement.

L’accès à de nombreuses aides financières

Les nombreuses aides financières liées à l’immobilier octroyées par l’état sont éligibles à l’investissement immobilier en VEFA. Il est donc possible de bénéficier par exemple du prêt au taux zéro (PTZ) qui est un financement bancaire sans taux d’intérêt.


Rubrique : Investissement immobilier

Laissez un commentaire