Le top des astuces pour dénicher un crédit conso pas cher

Le 10 mars 2020 par Sophie Faubers | Reply
crédit conso pas cher

Le crédit conso aide à régler toutes sortes de dépenses pour améliorer le quotidien, pour réaliser un projet personnel ou pour surmonter un accident de la vie. Mais le remboursement peut revenir cher lorsqu’on n’obtient pas un bon crédit. C’est le but de cet article : donner aux lecteurs les meilleurs tuyaux pour souscrire le crédit le moins coûteux possible.

Chercher un crédit conso avantageux

Le moyen le plus efficace pour réduire les charges de crédit consiste à prendre un prêt à la consommation amortissable à taux fixe et aux échéances de paiement prédéterminées. C’est plus sûr et plus constant qu’un crédit renouvelable/revolving à taux révisable et aux dates de remboursement variables.  Bien qu’un crédit revolving soit souvent assorti d’un taux bas en début de remboursement, passé une certaine période, le taux grimpe à grande vitesse pour pratiquement atteindre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) maximum légal. En définitif, le montant total du remboursement d’un prêt à taux fixe est toujours inférieur à celui d’un prêt à taux variable.

Se baser sur le TAEG

Pour estimer un crédit, il faut considérer son TAEG qui en est la caractéristique la plus importante car il indique le coût global du crédit. Le TAEG facilite la comparaison de plusieurs produits de crédit conso. Le crédit assorti du TAEG le moins élevé est le crédit le moins onéreux. Pour bénéficier d’un crédit rapide pas cher, il faut chercher le TAEG le plus bas. Le TAEG est un indicateur fiable pour évaluer un prêt car il inclut l’intégralité des frais liés au crédit :

  • le taux nominatif,
  • les frais de dossier,
  • les frais annexes,
  • les garanties,
  • Les frais d’ouverture et de tenue de compte,
  • les coûts de recours à un certain mode de paiement et autres frais relatifs aux transactions,
  • l’assurance,
  • le coût de l’évaluation du bien immobilier dans le cadre d’un crédit immobilier (sans compter les frais d’enregistrement liés au transfert de propriété).
crédit conso

Contracter un crédit affecté

Les crédits sans justificatif tel le prêt personnel et le prêt renouvelable sont risqués et coûtent plus chers que les crédits affectés à un projet spécifique.  Le prêt affecté est utilisé pour un achat précis : voiture, maison, etc. Il est plus accessible car le prêteur sait à quoi va servir l’argent demandé. En plus, pour les crédits affectés tel le prêt auto et le prêt immobilier, la banque peut saisir le bien en cas de non-remboursement. Et en prenant un moindre risque, elle appliquera un taux plus compétitif.

Mettre en concurrence les établissements financiers

La mise en concurrence des banques physiques et en ligne offre un certain pouvoir de négociation aux emprunteurs. Pour tirer pleinement profit de cette confrontation, le prétendant au crédit doit commencer par comparer les offres de crédits à la consommation sur le marché. Ensuite, il devrait simuler son prêt en ligne pour dénicher le meilleur taux en modulant le capital emprunté ou le délai de remboursement.

Faire racheter ses crédits

Un rachat de crédit permet de troquer ses prêts en cours contre un seul crédit à taux fixe et à mensualité unique. Là encore, il suffit de simuler son rachat de crédit en ligne pour souscrire un nouvel emprunt plus facile à rembourser.  Ce qui offre au ménage l’occasion de dégager une trésorerie pour financer d’autres projets ou pour se constituer une épargne servant à faire face aux imprévus.

Emprunter un petit montant

Il sera aisé de rembourser une petite somme car la durée de remboursement sera courte et le montant total à payer sera moindre. En prêtant un faible montant, la société de crédit prendra un minimum de risque de défaut de paiement et sera plus disposée à alléger les frais et à réduire le taux. Mais si le projet à financer requiert beaucoup de fonds, emprunter une petite somme signifie payer de sa poche une partie de la réalisation.  


Rubrique : Crédit et emprunt bancaire

Laissez un commentaire