Du salaire brut à un salaire net : quelle est la nature des réductions ?

Le 2 mars 2021 par Sophie Faubers | Reply

salaire net
Du salaire brut au salaire net
, il existe tout un monde pas toujours évident à maîtriser pour un jeune cadre ou travailleur. Une chose est certaine, le salaire brut n’est pas que de nom. C’est réellement un tout qui est appelé à subir de minimes abattements du fait de lois fiscales et sociales. On vous dit tout sur les différences fondamentales entre le salaire brut et le salaire net.

Le salaire brut, c’est quoi ?

Le salaire brut s’entend de la prétention salariale demandée au travailleur au cours de son entretien d’embauche. C’est le premier poste que l’on remarque sur toutes les fiches ou bulletins de paie. Il correspond à une rémunération qui échappe encore aux taxes et cotisations sociales obligatoires.

De façon pratique, le salaire brut est la rémunération brute équivalant aux heures de travail effectuées. Il est défini sur une base horaire. Le salaire brut est également constitué des primes, des rémunérations pour heures supplémentaires, etc. Toutefois, du salaire brut en net, il n’y a qu’un pas.

Le salaire net ou le net à payer

La notion de salaire net fait référence au montant réel crédité sur votre compte bancaire. Ainsi, pour une personne qui perçoit un salaire brut de 2200 € le mois, le salaire net pourrait être plus ou moins de 1800 €. Donc, le montant réel que cette personne percevra chaque mois dans son compte bancaire est de 1800 €. C’est ce montant que l’on retrouve généralement à la fin du bulletin de paie. Qu’est-ce qui justifie cet écart entre le salaire brut et le salaire net ?

salaire brut

Du salaire brut au salaire net : le résultat de nécessaires réductions

Généralement, il existe différentes considérations qui entrent en ligne de compte dans le calcul du salaire net. Il s’agit, par exemple, des réductions effectuées du fait des enfants à charge. C’est ce qui fera qu’à salaire brut égal, les salaires nets des salariés sans enfants, par exemple, seront plus bas que ceux des salariés parents d’enfants.

Fondamentalement, la différence entre le salaire brut et le salaire net se situe au niveau des charges salariales. Il s’agit principalement des cotisations chômage et celles relatives à la sécurité sociale. Les charges salariales, c’est également le CRDS, le CSG. Les cotisations pour les retraites sont composées de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) et de la Contribution Exceptionnelle et Temporaire (CET). L’Apec et la CET sont prélevés à des taux respectifs de 0,024 % et de 0,13 % du salaire brut. Ces charges salariales, que sont-elles en réalité ?

Elles correspondent à ce que l’on pourrait appeler des fonds de sauvegarde qui permettront à votre employeur de couvrir vos dépenses en cas d’accidents du travail. L’assurance maladie, les frais de formation professionnelle continue, la pension de retraite, etc. sont autant de charges que les cotisations sociales permettent de couvrir.

Pour finir, on retiendra que les déductions salariales effectuées varient selon que l’employé est un cadre ou un non-cadre. En effet, le taux des réductions effectuées sur le salaire des salariés du public est de l’ordre de 15 % contre un taux beaucoup plus élevé de 23 % pour les cadres du secteur privé.


Rubrique : Economies, vie et finance personnel

Laissez un commentaire