Quand renégocier l’assurance d’un prêt immobilier ?

Le 28 mai 2021 par Sophie Faubers | Reply

assurance immobilier

Si les conditions de votre assurance emprunteur ne vous donnent pas satisfaction, vous pouvez parfaitement les renégocier en suivant certaines conditions.

Voici toutes les indications nécessaires pour renégocier votre assurance emprunteur dans le respect de la législation.

A quoi sert l’assurance emprunteur ?

Votre assurance crédit vous sera demandée par votre établissement de crédit au moment de souscrire à votre emprunt immobilier.

Si elle n’est pas obligatoire en terme légal, l’assurance prêt immobilier fait partie des éléments incontournables pour souscrire à un emprunt.

Elle est systématiquement demandée par tous les établissements de crédit.

Elle sert à vous couvrir contre tous les accidents de la vie qui pourraient avoir un impact sur le versement de vos mensualités.

L’assurance prêt immobilier rembourse vos mensualités dans différentes situations :

  • En cas de décès, vos ayant-droits ne sont pas tenus de rembourser votre crédit : ils peuvent accéder à votre propriété sans continuer à la rembourser.
  • En cas d’accident de la vie vous rendant inapte à l’exercice d’un emploi, vous ne serez pas tenu de rembourser vos mensualités, s’il est prouvé que vous avez perdu votre autonomie et que vous êtes dans l’incapacité d’exercer les activités de la vie courante.
  • Certaines assurances emprunteurs remboursent également les mensualités de leurs adhérents en cas de perte d’emploi, moyennant certaines conditions très strictes.

prêt immobilier

Comment négocier son assurance prêt immobilier ?

La loi vous permet de changer d’assurance en cours de contrat.

Vous pouvez réaliser ce changement à différentes périodes clés :

  • Avant votre contrat : rien ne vous impose de souscrire à une assurance dans l’établissement où vous avez contacté votre crédit. En vertu de la Loi Lagarde, vous avez la possibilité de signer les contrats dans deux établissements différents. La seule condition est de pouvoir prouver que l’établissement que vous avez choisi propose des conditions plus intéressantes. Cette différence doit être mise en exergue dans une fiche d’information standardisée. C’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance de prêt immobilier. Dans le cas où vous faites le choix d’un autre établissement, votre établissement de crédit ne peut pas vous imposer de frais supplémentaires.
  • Pendant la première année de votre contrat : en vertu de la Loi Hamon, vous avez la possibilité de souscrire à un autre contrat d’assurance durant toute l’année qui suit la signature de votre contrat. Votre établissement de crédit doit vous donner une réponse sous un délai de dix jours, faute de quoi il sera exposé à une amende de 3 000€.

Pour connaître la date anniversaire de votre contrat, vous pouvez vous référer à votre contrat de prêt.

  • Vous avez également la possibilité de souscrire à un contrat d’assurance tous les ans à la date anniversaire de votre contrat, toujours en vertu de la loi Hamon.

Ce principe de la délégation d’assurance a été institué pour favoriser la concurrence entre les établissements de crédit.

C’est pourquoi il peut être judicieux de consulter régulièrement les conditions des établissements de crédit concurrents pour étudier des solutions de prêt qui peuvent être plus intéressantes. Testez sur un simulateur d’assurance emprunteur !


Rubrique : Rachat de prêts

Laissez un commentaire