Quatre importants avantages que présente la finance comportementale

Le 28 juillet 2021 par Sophie Faubers | Reply


Dans le domaine de l’investissement, il est de la volonté de tout investisseur d’éviter des pertes considérables. De ce fait, plusieurs moyens sont employés pour mieux comprendre le marché et ses divers mouvements. La finance comportementale est à cet effet une étude qui considère la psychologie des investisseurs. Découvrez dans cet article quatre avantages de ce procédé.

Exploiter les émotions

La finance comportementale analyse aussi bien les aspects cognitifs que ceux émotionnels qui sont à l’origine des divers investissements. Ainsi présentée, elle peut s’avérer bénéfique. Les investisseurs étant avant tout des êtres humains, ils ne peuvent toujours pas agir avec logique et raison.

Le procédé de la finance comportementale admet la grande influence que peuvent avoir les émotions sur leurs agissements afin de mieux les exploiter et les écarter des analyses. Ce faisant, les décisions qui seront prises par l’investisseur seront réellement adéquates.

Toutefois, exploiter l’aspect émotionnel n’est pas la seule force de la finance comportementale. Dans l’optique d’aider les investisseurs, Neuroprofiler propose des moyens astucieux.

Faire face aux mouvements du marché

Le marché de l’investissement est sujet à des hausses et des baisses. Ces mouvements sont déterminants quant au sort des avoirs investis. La finance comportementale permet à ce niveau de surmonter les hausses et les baisses. Ces dernières sont porteuses de risques, en l’occurrence celles de perdre définitivement dans les opérations et la volatilité.

Dans un cas de volatilité, lorsque les investisseurs placent à un moment où les prix s’écartent de leur juste valeur, ils ont la possibilité sur un long ou moyen terme d’obtenir des revenus au-delà de leurs investissements. En d’autres termes, il est possible de tirer profit des anomalies de nature comportementale par de bons placements.

Miser sur la diversification

L’importance de la diversification dans le domaine de l’investissement est palpable. En effet, le risque d’une perte définitive préoccupe tous les investisseurs. Jouer la carte de la diversification est un moyen de taille de faire face aux éventuels risques ou aux insuffisances de performances. Avec des fonds diversifiés par exemple, on possède une large marge de manœuvre pour investir dans une large marge d’actifs.

En outre, en dehors d’avoir une large marge de manœuvre, la diversification offre une certaine sureté à l’investisseur qui ne sera pas dans l’incertitude après un placement. Enfin, la diversification par la finance comportementale est un moyen sûr de jouir d’une grande flexibilité.

Viser un seuil de rendement bien défini

La finance comportementale est aussi le moyen de cibler un niveau de rendement approprié. En réalité, par une approche diversifiée par laquelle les opportunités de nature comportementale sont mises en place, il est facile d’atteindre un rendement fréquemment croissant ou tout au moins standard.

Étroitement lié au précédent avantage, il est possible d’obtenir plusieurs rendements conséquents de divers investissements préalablement faits.

Par ailleurs, avec ces types de rendement, il est facile de se constituer un capital solide. Cependant, il est important de noter que la période dans laquelle les fonds peuvent être recouverts n’est en aucun cas prédéfinie. Loin de là, cela dépend des fluctuations du marché.

En somme, la finance comportementale, bien exploitée, est pourvoyeuse d’importants rendements pour les investisseurs.


Rubrique : Investissements et placements financier

Laissez un commentaire