Entrepreneuriat : Comment ouvrir une laverie automatique

Le 12 juillet 2019 par Sophie Faubers | Reply


La laverie automatique fait partie des commodités appréciés aussi bien dans les petits comme dans les grands quartiers. Si vous désirez vous lancer dans cette activité, il est important de vous informer sur la procédure. En effet, même si l’exercice de cette activité ne requiert pas une qualification spécifique, il est impératif d’effectuer quelques démarches juridiques et administratives. Par ailleurs, le choix des équipements et l’étude du budget sont à prendre en considération. Ce guide vous indique tout ce qu’il faut savoir sur l’ouverture d’une laverie automatique.

Les formalités juridiques pour ouvrir une laverie automatique

Pour ouvrir une laverie automatique, vous devez remplir les formalités administratives et juridiques obligatoires. Tout d’abord, il est nécessaire de faire le choix de la forme sociale de votre entreprise. En choisissant le statut d’auto-entrepreneur, un chiffre d’affaires annuel maximal est exigé. De ce fait, d’autres formes sociales comme le SAS (société par actions simplifiée) ou le SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) sont plus conseillées. Avec une SAS, la société peut compter d’autres associés dont la responsabilité est à la hauteur de leurs apports. Une SASU en revanche est appropriée pour les entrepreneurs solo, désirant mettre en place une laverie. Une fois le statut juridique choisi, il faudra rédiger les statuts. Si l’opération est libre, elle impose cependant le respect des exigences légales minimales qui dépendent du type d’entreprise. Une autre option consiste à avoir recours à une franchise. Pour réussir l’ouverture d’une laverie automatique, les services d’un avocat pourraient vous être utiles.

Le local commercial de la laverie

L’ouverture d’une laverie implique la recherche d’un local où dérouler l’activité. Le choix de ce local doit être fait en fonction de différents paramètres dont : l’affluence de l’endroit, les commerces et commodités à proximité, la visibilité, l’accessibilité, etc. En ce qui concerne les termes de la location, assurez-vous que le contrat autorise une activité commerciale au sein du local. Une clause nécessaire pour éviter qu’une réserve n’empêche la pratique de l’activité sur place. Si nécessaire, faites également appel à un avocat pour mieux négocier les modalités de votre acte de location. Ce professionnel vous fournira des conseils sur les options qui doivent figurer sur le bail pour éviter tout problème par la suite.

Le budget à prévoir pour l’ouverture d’une laverie automatique

Pour acheter les équipements requis pour le démarrage de votre projet, un budget hors franchise compris entre 20 000 et 150 000 euros sera nécessaire. Le coût total de l’investissement varie considérablement en fonction de la localité. Vous pouvez solliciter un prêt si vous ne disposez pas des ressources financières requises. Dans la plupart des cas, les banques proposent aux entrepreneurs un crédit-bail, réparti sur 4 ou 5 ans. Ce qui signifie que l’établissement financier s’occupe de l’achat du matériel, remboursable en plusieurs fois. Une fois que le montant total est restituée, vous devenez propriétaire des équipements. Dans le cas d’une franchise, en revanche, c’est au franchiseur de vous procurer le matériel adéquat. Ainsi, le budget de démarrage sera moins onéreux. A noter qu’une fois la laverie ouverte, certaines règles liées à l’utilisation des produits et l’installation des machines devront être respectées.


Rubrique : Entreprenariat et création d'entreprise

Laissez un commentaire