Obtenir un crédit bancaire pour la création d’une SAS

Le 9 juillet 2016 par Sophie Faubers

La demande d’un prêt est généralement nécessaire pour créer une société, quel que soit son statut. Pour une SAS, il sera peut-être judicieux de se rapprocher d’un conseiller financier notamment pour connaitre les démarches à effectuer.

Le créateur devra avoir un profil crédible

Un projet demande une réflexion sans précédent puisque de multiples aspects demandent à être maîtrisés. C’est le cas du coût engendré par cette création, car, comme pour toutes les entreprises, un investissement minimum sera demandé. Il est donc conseillé de prendre rendez-vous avec une banque, mais elle s’attardera sur deux aspects qu’il suffit de travailler en amont pour maximiser les chances de réussite. Le créateur de cette SAS sera étudié sous toutes les coutures notamment pour savoir si le prêt aura une réelle utilité. La banque n’aura pas d’intérêt à prêter de l’argent à une personne susceptible de ne pas avoir de compétences.


La situation financière ainsi que l’expérience seront également étudiées par la banque. À ce stade, si l’établissement est rassuré, il sera en mesure de passer à la seconde étape, celle du projet. En effet, ce dernier n’est pas le seul à demander une attention particulière.

Apporter quelques preuves concernant la solidité de la SAS

Inutile de prêter une somme d’argent à un créateur qui fermera la porte de la SAS quelques mois plus tard. Lorsque le profil est solide, le business plan se retrouve au cœur de l’étude. La banque s’attardera sur le produit en lui-même, la clientèle espérée ainsi que la concurrence mise en place. Le prêt aura plus de chances d’aboutir si le marché est prometteur. D’autres aspects seront étudiés comme le développement de la SAS, les éventuelles commandes passées aux fournisseurs… Si un créateur arrive avec quelques partenariats dans sa poche, la banque aura tendance à être rassurée.

Les banques étudient tous les aspects avant d’accorder le crédit

La crédibilité d’un projet est importante, mais il est judicieux d’avoir quelques arguments solides, car les banques ne prêtent plus aussi facilement de l’argent surtout pour la création d’une entreprise.

De nombreux aspects sont donc intégrés au projet de créer une SAS, la rédaction des statuts ainsi que la répartition des tâches ne sont pas les seules à être complexes. Il n’y aura sans doute pas de structure si aucune somme d’argent n’est obtenue de la part des banques. Il est donc recommandé de peaufiner au maximum son projet pour que la demande aboutisse dans les meilleurs délais.


Rubrique : Banque commerciale