Quelles sont les clés d’une bonne gestion de trésorerie ?

Le 24 août 2020 par Sophie Faubers | Reply
trésorerie

La gestion de trésorerie est l’un des aspects les plus importants dans une entreprise. Afin de démarrer ou même de gérer une société prospère, vous aurez besoin d’excellentes connaissances en gestion financière. Elle fait référence à la planification stratégique, l’organisation, la direction et le contrôle des finances dans une organisation.

Cela comprend également l’application des principes de gestion aux actifs financiers d’une organisation, tout en jouant un rôle important dans la gestion budgétaire. Alors, comment gérer efficacement les finances de votre structure ?

Déterminez vos besoins financiers

Des fonds sont nécessaires pour couvrir les dépenses promotionnelles, les besoins fixes et les besoins en fonds de roulement (BFR). L’exigence d’immobilisation est liée au type d’industrie. Une entreprise manufacturière nécessitera plus d’investissements dans des actifs fixes qu’une entreprise commerciale.

Les besoins en trésorerie dépendent de l’échelle des opérations. Plus celle-ci est grande, plus les besoins seront élevés. Une mauvaise évaluation des besoins financiers peut compromettre la survie d’une affaire.

Le fonds de roulement

Le fonds de roulement est l’élément vital et le centre nerveux d’une entreprise. Tout comme la circulation du sang est essentielle dans le corps humain pour maintenir la vie, le fonds de roulement est essentiel pour maintenir le bon fonctionnement des affaires. Aucune entreprise ne peut fonctionner correctement sans un fonds de roulement adéquat.

Il fait partie du capital de l’entreprise qui est nécessaire pour financer des actifs à court terme ou courants tels que la trésorerie, les créances et les stocks. Il est essentiel de maintenir un niveau adéquat de ces actifs. Des liquidités sont nécessaires pour répondre aux besoins quotidiens et renflouer le stock…

Elles sont appelées besoins en fonds de roulement et permettent à une entreprise de fonctionner pendant un laps de temps déterminé. Pour assurer la pérennité de votre affaire donc, vous devez absolument faire le calcul du BFR.

gestion de trésorerie

Sélectionnez des sources de financement

Un certain nombre de sources peuvent être disponibles pour lever des fonds. En effet, les institutions financières peuvent être invitées à fournir des fonds à long terme. Les besoins en fonds de roulement peuvent être satisfaits en obtenant des crédits de trésorerie ou des facilités de découvert auprès des banques commerciales. Les termes et conditions des banques peuvent ne pas être favorables à la préoccupation.

Une petite entreprise peut rencontrer des difficultés à lever des fonds, faute de titres adéquats ou en raison de sa réputation. Le choix d’une source de financement appropriée influencera la rentabilité de l’entreprise. Cette sélection doit être faite avec une grande prudence.

Une analyse financière et une bonne interprétation

L’analyse et l’interprétation des états financiers sont des tâches importantes d’un directeur financier. On s’attend à ce qu’il connaisse la rentabilité, la position de liquidité, l’état de la trésorerie à court et à long terme de l’entreprise. À cette fin, un certain nombre de ratios doivent être calculés. Leur interprétation est également essentielle pour parvenir à certaines conclusions. Cet article vous donnera d’autres astuces pour mieux gérer votre affaire.

Planifiez et contrôlez des bénéfices

La maximisation des bénéfices est généralement considérée comme un objectif important d’une entreprise. Le profit est également utilisé comme un outil pour évaluer la performance de la direction. Le profit, d’où une entreprise va tirer la plus grande partie de sa trésorerie, est déterminé par la différence entre les recettes et les dépenses.

Les revenus peuvent provenir des ventes, des investissements dans des titres externes ou d’autres sources. Les dépenses peuvent inclure les frais de fabrication, les frais de négociation, les frais de bureau et administratifs, les frais de vente et de distribution et les frais financiers.

La planification et le contrôle des bénéfices influencent directement la déclaration des dividendes, la création des excédents, la fiscalité… L’analyse du seuil de rentabilité et la relation coût-volume-profit sont quelques-uns des outils utilisés pour cela.


Rubrique : Comptabilité, gestion et audit

Laissez un commentaire