Comment acheter un bien immobilier en Belgique en tant qu’étranger ?

Le 14 novembre 2019 par Sophie Faubers | Reply


L’immobilier fait partie de l’une des meilleures options de rentabiliser un investissement. Le marché immobilier varie d’un pays à un autre. En Belgique, les coûts immobiliers restent plus attractifs que dans les autres pays voisins. Il serait donc avantageux d’acheter un bien immobilier en Belgique. Cependant, est-il possible pour un étranger d’investir dans l’immobilier en Belgique ? Comment se présente le marché immobilier belge ? Comment acheter un bien immobilier en Belgique en tant qu’étranger ? Autant de préoccupations auxquelles des réponses seront apportées dans cet article.

Présentation du marché immobilier belge

Le marché immobilier belge se caractérise par une certaine relative stabilité. L’offre et la demande sont égales. Néanmoins, il est possible de noter des discordances subséquentes à une catégorie de biens immobiliers et à la région. Malgré cette stabilité, la plupart des étrangers optent pour la location. Les plus téméraires préfèrent s’aventurer sur l’achat de bien immobilier afin de profiter des nombreux privilèges qu’offre cette option.

La recherche des biens immobiliers en Belgique

Tout d’abord, il faut remarquer qu’il est bel et bien possible pour un étranger d’acquérir un bien immobilier en Belgique. Toutefois, il doit être fiscalement en règle qu’il soit résident ou non. Il existe de nombreux moyens pour trouver un bien immobilier en Belgique. En arpentant les rues de quelques quartiers, il est possible de trouver des maisons sur lesquelles sont brandis des panneaux orange qui portent la mention « à vendre » ou « te koop ». Il y a les plateformes en ligne qui sont spécialisées dans les transactions immobilières (achat, vente, location, etc.). Le recours au service d’une agence immobilière qui est une technique conventionnelle de trouver un bien immobilier à acheter. Lorsque le bien immobilier est trouvé, une évaluation permet d’en connaître la valeur actuelle sur le marché immobilier belge. Pour réussir cette évaluation, il est préférable de s’orienter vers une structure de référence dans l’immobilier en Belgique. Cette étape franchie, il faut remplir les formalités y afférentes.

La démarche à suivre pour un achat immobilier en Belgique

Pour acheter un bien immobilier, la démarche à suivre se fait en 3 étapes. Il y a l’étape de l’offre d’achat, l’étape du compromis de vente, l’étape de l’acte notarié.

L’offre d’achat

C’est un acte par lequel le propriétaire d’un bien immobilier prend l’engagement de vendre le bien pour lequel l’acheteur est tenu de verser un acompte (un faible montant). Cependant, en cas de rétractation du propriétaire, l’acompte est non récupérable.

Le compromis de vente

Ce document étale les détails du contrat de vente et l’acheteur verse un acompte égal à 10% du prix de vente du bien immobilier. Cette somme est versée dans un compte bloqué ou auprès d’un notaire et l’acheteur dispose de 4 mois pour conclure la vente en soldant le montant de la vente.

L’acte notarié

C’est un document qui constate le transfert de propriété et Visé par un notaire doit être établi dans les 4 mois suivant le compromis de vente. Il faut remarquer qu’il existe une différence entre une promesse de vente et un compromis de vente. L’inspection du bien immobilier par un architecte ou par un arpenteur et l’enregistrement de la vente sont établis en même temps.

Au total, pour un achat immobilier en Belgique, il faut prévoir environ 22% comme frais divers induits.


Rubrique : Investissement immobilier

Laissez un commentaire