Transformation numérique sur le marché financier

Le 19 août 2022 par Sophie Faubers | Reply

finance numérique

Le marché de la finance, avec une dépense d’environ 6,2 milliards d’euros pour ICT Innovation, est l’un des secteurs les plus intéressés à aborder d’abord et de la meilleure façon possible la transformation numérique, notamment en ce qui concerne le renforcement et l’évolution des services liés à la sécurité des paiements, à la dématérialisation , recherche et développement et nouvelles formes d’assistance et d’interaction avec les clients.

Surfer sur la tendance de  la transformation numérique  sera également l’occasion pour les banques et institutions financières de repenser en profondeur le positionnement, la logique et les stratégies d’investissement de toute une entreprise en constante évolution. Les opérateurs financiers connaissent de profondes transformations : les comportements des clients ont changé, d’importantes innovations technologiques ont été introduites et de nouvelles réglementations ont été introduites. Autant d’éléments qui nécessitent de repenser les modèles et les approches relatifs aux TIC vis-à-vis de l’organisation de l’entreprise (ses salariés) mais aussi vis-à-vis de l’extérieur (le marché et les clients).

marché financier

Quels sont les besoins des entreprises de la place financière (opérateurs financiers, banques, assurances…) ?

  • Migration vers des environnements multicloud capables de gérer à la fois les environnements hérités et les processus et applications natifs du cloud (par exemple, les applications connectées à la banque à domicile). Pendant de nombreuses années, les banques n’ont pas adopté les systèmes cloud, d’abord pour des raisons de sécurité et de fiabilité, problèmes aujourd’hui surmontés si l’on tient compte de la maturité technologique des solutions du marché, des plateformes capables d’accompagner les métiers numériques des chaque entreprise.
  • Dématérialisation notamment de certains domaines liés à l’utilisation du papier.
  • La cybersécurité : la sécurité des données et informations des entreprises et des clients est de plus en plus centrale si l’on considère, entre autres, le concept d’open banking qui permettra aux clients de partager l’accès à leurs données financières avec d’autres opérateurs.
  • Transformation des succursales et des bureaux pour favoriser une expérience client innovante et améliorée : probablement le nombre de succursales est destiné à diminuer, exploitant également le potentiel dérivant du numérique, mais la tendance sera d’avoir des succursales plus grandes, des espaces allégés « et plus intelligents.
  • Data Intelligence & Analytics : l’avenir du marché financier est dans les données. L’étude des données et des informations et leur correcte gestion représentent une source d’activité au potentiel énorme, celle du futur sera la banque de données. Ce besoin s’accompagne également de celui d’une assistance avancée et continue, probablement à l’avenir uniquement et exclusivement l’apanage des machines et des robots.
  • Plateforme R&D pour développer votre propre blockchain où vous pourrez tester et développer vos propres applications et plateformes conformes aux nouveaux protocoles. Parmi les applications et plates-formes à considérer certainement celles du paiement mobile et numérique, des technologies qui en Italie ont atteint une pénétration de 83%.

Secuserv accompagne les entreprises du secteur de la finance avec une offre dédiée et intégrée ainsi des solutions digitales pour entreprises en Suisse avec pour objectif d’accompagner l’ensemble des opérateurs du secteur vers une évolution rapide dans une perspective digitale.


Rubrique : Finance et société

Laissez un commentaire