Quel est le rôle d’un avocat spécialisé dans les fusions et acquisitions ?

Le 6 juillet 2021 par Sophie Faubers | Reply

le rôle d'un avocat

Lors de la fusion de deux sociétés distinctes, de nombreux aspects juridiques doivent être examinés pour finaliser l’opération. Il est donc essentiel de faire appel à un avocat pour vous aider à couvrir vos besoins. Nous faisons le point aujourd’hui sur l’utilité d’un avocat dans le cadre d’une fusion ou acquisition d’entreprise.

Qu’entend-on par fusion-acquisition ?

Une fusion et acquisition est un terme général utilisé pour décrire la consolidation, la fusion et l’achat d’une entreprise par une autre. Cela peut se produire par le biais de nombreux mécanismes différents, tels que les fusions, les acquisitions, les consolidations, les offres publiques d’achat, l’achat d’actifs et les acquisitions de gestion. Les termes « fusions » et « acquisitions » ont des significations différentes, bien qu’ils soient souvent utilisés de manière interchangeable.

Une acquisition se produit lorsqu’une société en rachète une autre, en conservant sa propre équipe de direction comme nouveau propriétaire. L’entreprise acquise n’existe plus et est absorbée par l’entreprise acquéreuse. Une fusion, en revanche, est le cas de deux entreprises ayant approximativement la même taille, la même valeur ou le même potentiel, qui s’unissent de leur plein gré, fusionnant leurs entreprises et leurs équipes de direction en une nouvelle entité. C’est ce qu’on appelle souvent une « fusion entre égaux ».

avocat spécialisé

Quel est le rôle d’un avocat spécialisé dans les fusions et acquisitions ?

Un avocat spécialisé dans les fusions et acquisitions a de nombreuses responsabilités dans le processus de fusion ou d’acquisition. Souvent, dans un cabinet d’avocats spécialisé dans les fusions et acquisitions, comme le cabinet parisien August Debouzy, ces rôles sont assumés par des avocats qui se consacrent à ces domaines d’expertise spécifiques, plutôt que par des généralistes des fusions et acquisitions.

Les fusions et acquisitions sont complexes, et il y a beaucoup de travail spécialisé et méticuleux qui doit être fait au cours de nombreux mois ou années pour s’assurer que la fusion et l’acquisition sont exécutées correctement d’une manière qui est bénéfique pour toutes les parties concernées.

Les avocats spécialisés dans les fusions et acquisitions jouent, dès le début du processus, un rôle de conseiller. Ils effectuent des recherches sur les deux parties intéressées – l’acquéreur et la société cible – et déterminent l’ensemble des données financières des deux sociétés, en identifiant les actifs et les passifs. Dans cette situation, ils ont une vision de très haut niveau et recherchent les problèmes flagrants, les signaux d’alarme et les problèmes évidents qui bloqueront la fusion-acquisition dès les premières étapes. Ces conseillers collaborent avec les autres avocats et les cadres pour les tenir au courant du processus et surveiller les problèmes.

Si les avocats jouent un rôle essentiel dans une transaction de fusion et d’acquisition, ils ne sont qu’une petite pièce parmi d’autres, et c’est le travail du médiateur de s’assurer que toutes les parties prenantes et tous les cadres intéressés communiquent efficacement et accomplissent leur travail de manière efficiente. Les comptables, les banquiers, les courtiers en immobilier et bien d’autres personnes vont plonger dans les données pour s’assurer que cette fusion ou acquisition est la bonne étape pour toutes les personnes impliquées.


Rubrique : Droit fiscal, lois et avocat

Laissez un commentaire