Le prêt personnel est de plus en plus choisi par les français

Le 11 mai 2017 par Sophie Faubers

Dans un contexte où le pouvoir d’achat est en baisse, financer ses projets personnels devient plus compliqué. Les banques prêtent moins facilement et les risques de surendettement ne sont pas à négliger. Pourtant, nombreux sont les ménages qui franchissent le pas du prêt personnel pour combler leur besoin de trésorerie, mais aussi pour concrétiser un projet nécessitant des fonds. C’est à ce jour la meilleure solution pour mener à bien ses envies et se développer personnellement. Mais concrètement, à quoi correspond un crédit personnel ? Quels sont ses tenants et aboutissants ? Toutes les réponses dans cet article.

Un crédit pensé pour les dépenses du quotidien

Contrairement à certains autres crédits, le prêt personnel n’est affecté à aucun achat en particulier. Vous pouvez donc le contracter peu importe la raison qui vous motive, ce qui est absolument impossible dans le cas d’un crédit auto par exemple. C’est d’ailleurs l’une des seules différences entre ces deux types de prêts.

Sinon, les modalités sont globalement assez classiques : remboursement par mensualités, taux variant avec la durée et le montant demandés, assurance crédit possible… Rien de très exotique. A noter toutefois que les frais liés à ce crédit sont plus facilement négociables, notamment en ce qui concerne les assurances et les frais de dossier. 

Un crédit moins accessible qu’auparavant ?

Les lois en matière de protection du consommateur ont été revues ces dernières années. Désormais, les établissements prêteurs ont l’obligation de vérifier la solvabilité du client. Formation des vendeurs, consultation du fichier d’incident de remboursement de crédits, demande d’informations supplémentaires. Le consommateur est mieux accompagné dans sa démarche également.

Sachez enfin que pour une demande excédant 3000 €, vous devrez fournir des justificatifs, notamment des fiches de salaire et justificatif de domicile. L’époque où les organismes prêtaient les yeux fermés est bel et bien révolue, et c’est tant mieux.


Rubrique : Crédit / Emprunt