Mode de financement d’une entreprise : un choix difficile à faire

Le 13 mars 2018 par Sophie Faubers

En économie, l’épargne et l’emprunt font partie intégrante de la vie de chaque individu. Au sein des entreprises, ce principe évoque un sens beaucoup plus large. En effet, pour assurer sa croissance, une société doit prendre en compte un grand nombre de facteurs dont l’investissement. Pour être rentable, elle doit évaluer convenablement les coûts et les bénéfices et ainsi réaliser des prévisions qui lui permettront d’estimer les capitaux à investir dans ses activités. Elle sera alors apte à déterminer quel genre de financement lui conviendra pour répondre à ses besoins ainsi que pour atteindre ses objectifs, à savoir l’autofinancement ou l’emprunt.

En général, il est assez difficile pour les entreprises de mesurer les risques qu’elle encourt en matière de financement. Comment être sûr de prendre la bonne décision ? La réalisation de vos projets sera mieux maîtrisée et plus sécurisée si vous confiez votre situation économique à des professionnels, comme la société WeGroup SA qui propose ses services en tant que consultant financier global. Ils mesureront chaque paramètre et vous conseilleront sur les meilleurs choix à adopter.

Une entreprise peut choisir de financer ses activités et ses investissements par ses propres moyens, il s’agit alors d’un financement interne. Elle peut également avoir recours à un financement externe.

Le financement interne ou autofinancement

Qui dit autofinancement dit utilisation des propres ressources financières de l’entreprise. Ce fond est en général utilisé pour rémunérer les actionnaires. Il faut donc procéder à une analyse détaillée des besoins et des objectifs avant de s’autofinancer dans un nouveau projet. Les principaux moyens employés sont :

  • Les capitaux propres de la société
  • Les amortissements comptables
  • L’utilisation de l’épargne
  • La rentabilité, la plus-value

L’autofinancement est idéal dans le sens où l’entreprise ne s’endette pas, donc ne s’engage pas dans une procédure de remboursement.

financement entreprise

Le financement externe

Les entreprises disposent d’un grand nombre d’options en ce qui concerne le financement externe. Seuls les principaux moyens de financement sont ici présentés :

Le financement bancaire

Elle est la plus couramment utilisée par les entreprises. Le prêt s’effectue auprès d’un établissement bancaire. En fonction de ses besoins, une société peut choisir entre un financement à court terme, à moyen terme ou à long terme.

L’emprunt

L’emprunt se caractérise par sa durée à long terme. Il est généralement utilisé pour la constitution d’un capital de départ ou pour l’achat de produits de consommation. Il existe sous différentes formes : l’emprunt à amortissement constant avec des mensualités élevées à payer au départ, et des emprunts à annuités constantes avec le même montant à verser tous les mois.

  • L’emprunt indivis est spécialement dédié aux particuliers et aux PME. Il est effectué auprès d’un unique prêteur.
  • L’emprunt obligataire est destiné aux grandes entreprises et il est réalisé auprès de nombreux prêteurs.

Le leasing ou crédit-bail

Il permet à une entreprise de disposer d’un bien particulier (meuble ou immeuble) pendant une durée déterminée. Les mensualités sont versées sous forme de loyer. Généralement, il lui sera possible d’acquérir le bien plus tard à un prix intéressant.

Le placement privé

Le placement privé s’effectue auprès de banques de financement et d’investissement ou auprès de sociétés de gestion. Il est d’ordre plus confidentiel puisque l’entreprise n’a pas à réaliser un grand nombre de formalités administratives d’ordre public.

Le crowdfunding ou financement participatif

Il peut s’agir d’un don, d’un prêt ou d’une participation au capital. Il implique alors plusieurs investisseurs de bonne volonté. Ce mode de financement est en général destiné aux startups.


Rubrique : Entreprenariat