Quels sont les avantages du crowdfunding immobilier ?

Le 3 juin 2021 par Sophie Faubers | Reply

crowdfunding immobilier

Le monde de l’immobilier connaît depuis quelques années, le crowdfunding immobilier qui est une nouvelle forme d’investissement. Si vous avez des projets d’investissement dans le domaine immobilier, ce mode d’investissement reste l’une des meilleures solutions. Il a le même mode de fonctionnement que bien d’autres types d’investissement. Mais il présente de meilleurs avantages. Découvrez à travers cet article les avantages du crowdfunding immobilier.

Le crowdfunding immobilier

Le financement participatif vous permet d’investir dans l’immobilier en fonction de votre budget pour un rendement qui s’étend à 10 % en moyenne. Le crowdfunding a connu sa genèse aux États-Unis en 2010. Une plateforme d’investissement immobilier permet à un investisseur particulier de prêter une somme d’argent précise. Ceci dans le but de contribuer au financement d’un ou plusieurs programmes immobiliers neufs.

Tout investisseur privé choisit son promoteur et le programme immobilier qui lui convient. Une fois le budget atteint (prêt bancaire et prêt participatif), les travaux sont lancés par le promoteur pour un parfait crowdfunding immobilier. À la fin du chantier, et après la vente des différents lots, il retourne les capitaux aux investisseurs en plus des intérêts réalisés.

Le prêt participatif est un prêt nécessaire. En effet, le promoteur crée une entreprise qui apporte des actions ou des obligations auxquelles souscrit le particulier. Les fonds issus de ces souscriptions sont utilisés dans une entreprise civile de construction vente.

D’autres plateformes font la proposition des opérations d’achat-revente. Elles sont encore appelées des opérations de marchands de biens. Le particulier contribue à l’obtention du bien. Le porteur du projet crowdfunding immobilier réhabilite ce dernier ou rend plus performante sa gestion locative. Ensuite, il le revend.

investissement crowdfunding 

Les risques d’un investissement crowdfunding

C’est un très bel investissement pour le particulier. Le rendement varie entre 8 et 15 % en moyenne. 15 % des intérêts sont versés aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu qui a un taux progressif. Quant aux promoteurs, ils dévoilent des taux de rendement de 10 % par année avec des illustrations de projets menés à bien.

Toutefois, ces prouesses varient. Le taux se situe en moyenne autour de 8 % pour le crowdfunding immobilier. Les bénéfices réalisés sont plus importants que tout autre placement en fonction de la courte durée du prêt (12 et 14 mois). Deux facteurs régissent la rémunération :

  • la part de risque ;
  • la durée d’immobilisation des fonds.

Le premier facteur représente l’opération et implique que le placement effectué n’apporte aucune garantie. En ce qui concerne le second facteur, certaines plateformes mettent les intérêts au début et d’autres à la fin.

Un investissement dans le secteur pourrait entraîner des risques de perte : l’un des promoteurs peut avoir des difficultés financières. Dans ce cas de figure, les plateformes de crowdfunding immobilier choisissent avec rigueur des sociétés pour réduire au maximum les risques.

La plateforme risque une défaillance si elle se rémunère seulement sur la base des fonds collectés. De nombreux autres risques peuvent être encourus sur le marché du crowdfunding foncier : 

  • risque opérationnel en rapport au chantier ;
  • risque technique dû à la nature des sols ;
  • risque d’ordre juridique et administratif ;
  • risque de perte partielle ;
  • risque financier.

Un appel à vigilance est lancé au particulier pour qu’il fasse une étude approfondie de la plateforme de crowdfunding immobilier avant de se lancer.

Le choix de la plateforme idéale pour le crowdfunding immobilier

Il y a plusieurs avis sur le projet et de nombreuses plateformes sur le net. Pour faire un bon choix, veillez à ce que toute opération de promotion immobilière soit bien homologuée. Un clic sur cette page pour plus d’informations sur les conséquences d’un mauvais financement participatif en France.


Rubrique : Crowdfunding et financement participatif

Laissez un commentaire