Comment savoir si une banque en ligne est faite pour vous ?

Le 4 septembre 2016 par Sophie Faubers

Vous avez entendu parler des banques en ligne, ou même des néo-banques, et vous êtes intéressé par les tarifs très bas qu'elles proposent par rapport à la concurrence classique, mais vous hésitez à sauter le pas. Voici quelques critères pour savoir si vous êtes prêt à ouvrir ce type de compte, voire à en faire votre compte principal, ou si vous serez rapidement frustré.


Vous devez être à l'aise avec la technologie

Dans une banque classique, l'utilisation d'internet peut se limiter à la consultation de vos relevés ou même à quelques opérations simples. Dans une banque en ligne, par contre, toutes les opérations passent par internet, et le recours au conseiller clientèle, toujours possible, reste néanmoins limité en pratique aux opérations complexes.

Les interfaces de gestion des comptes en ligne sont bien étudiées, ergonomiques, adaptées aux écrans d'ordinateur comme aux smartphones.

Le problème potentiel est plutôt de votre côté : si vous faites partie de ces personnes plutôt mal à l'aise avec la navigation internet, qui se demandent pourquoi une page supplémentaire vient de s'ouvrir dans leur navigateur, vous pourrez avoir du mal à utiliser pleinement les possibilités proposées par votre banque.

L'aspect sécurité n'est pas à négliger

La méfiance vis-à-vis des connexion Wifi est une des raisons pour lesquelles les français utilisent très peu leur smartphone pour consulter leur compte, préférant nettement l'utilisation du PC. En réalité, la connexion par PC présente aussi des risques importants, liés aux courriels de phishing et aux programmes espions qui peuvent être déposés sur l'ordinateur.

Vous avez besoin de peu de conseils pour gérer votre argent

Les banques en ligne proposent bien sûr des produits de placement et des crédits, mais la fonction de conseil est nettement plus réduite que celle assurée par un chargé de clientèle en agence.

Cela tombe peut-être bien : les français sont en général parmi les clients les plus méfiants par rapport aux "conseils d'expert", ce sondage de 2015 confirme une étude antérieure de Deloitte qui indiquait que plus de 50% des clients pensaient que leur conseiller clientèle leur proposait des produits qui n'étaient pas intéressants pour eux.

Néanmoins, pouvoir choisir entre différents produits financiers ou comparer le coût de plusieurs offres de crédit nécessite plus de compétence que le choix du restaurant pour la sortie du week-end. Banques en lignes et surtout néo-banques proposent des conseils automatisés, des alertes, mais gérer activement son portefeuille demande, justement d'être actif et informé.

Vous êtes fréquemment en déplacement

Pas besoin d'être nomade pour apprécier le confort d'une banque en ligne. Par contre, lorsque l'on se déplace beaucoup ou qu'on a des horaires de travail atypiques, ce confort devient une nécessité. Le technomade ne peut pas se contenter d'une banque traditionnelle, la possibilité d'effectuer toutes ses opérations en ligne, sans fax ou courrier de conformation est pour certains une option vitale.

Vous êtes très sensible aux coûts

C'est le point fort des banques en ligne dont les tarifs permettent des économies de 100% à 300% par rapport aux tarifs des banques classiques, même pour les opérations sur internet. En effet, que l'opération soit dématérialisée ou pas, la banque traditionnelle doit amortir le coût de son réseau d'agences.

Attention néanmoins aux sirènes de la gratuité proposées par certaines néo-banques, qui affirment être gratuites pour les particuliers et se rémunérer sur les services supplémentaires. Avec le développement de leur activité, cette gratuité peut être remise en question : c'est l'expérience désagréable qu'on fait les clients de N26, une néo-banque en ligne allemande qui a été obligée de passer à la facturation des opérations courantes.


Rubrique : Banque en ligne