Expert-comptable : dans quel cas faire appel à ce professionnel ?

Le 6 décembre 2018 par Sophie Faubers

La gestion des comptes est la mission principale d’un expert-comptable. Cependant, ses compétences ne se limitent pas simplement à cela. Il est également chargé d’accompagner les chefs d’entreprise et porteurs de projets désirant effectuer des transactions. Découvrez dans cet article, les différentes raisons de faire appel à un expert-comptable.

La création d’une entreprise

Lors de la phase de création d’une entreprise, l’expert-comptable peut être d’une grande utilité pour définir certains paramètres. En effet, il sera chargé d’accompagner le chef d’entreprise en mettant en œuvre ses compétences dans plusieurs domaines (juridiques, comptables, fiscales, sociales, etc). Ainsi, il saura indiquer quel est le statut juridique (société ou entreprise individuelle) le plus adapté pour le projet à mettre en place, définir un statut social pour le directeur (assimilé salarié ou indépendant), déterminer le régime fiscal le plus avantageux (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), ainsi que d’autres paramètres. Dans le sud-ouest de la France, vous pouvez faire appel à un expert-comptable à Bordeaux pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé au moment de la création de votre entreprise.

La gestion des comptes et des transactions

L'expert-comptable est notamment sollicité pour assurer la tenue des comptes. Il a par conséquent pour mission d’effectuer une présentation périodique des comptes. De plus, il doit fournir des prestations sur des questions juridiques (démarches relatives aux assemblées générales), fiscales (élaboration des déclarations fiscales : TVA, CFE, CVAE, liasse…), sociales (démarches requises à la suite de l’entrée ou de la sortie de salariés…) ou économiques (élaborer des tableaux de bord et des prévisions financières).

Par ailleurs, lors de la cession ou la reprise d’une entreprise, l’expert-comptable reste un acteur majeur de la transaction. Il aura pour rôle de suivre les différentes étapes de l’achat ou de la vente en vue d’assurer à son client une transaction optimale. Il sera chargé d’inspecter les comptes d’une entreprise cible, d’établir une lettre d’intention, de négocier la valeur financière de la cession ainsi que de définir les mesures à appliquer pour limiter l’impact fiscal d’une cession.


Rubrique : Comptabilité